Abonnez vous!

Search

Dans la gueule du lion

Hier soir, soirée exceptionnelle.

A l'occasion de mon augmentation de vieillerie, Madame m'organise une virée poker surprise au casino du lion blanc. Etant fiévreux et fébrile, les meilleures conditions ne sont pas réunis. En même temps, ca serait dommage d'annuler, donc on fera avec.
Après un repas rapide du à un timing serré, nous rejoignons les tables du casino.
Je dois avouer, cher lecteur, que je n'ai jamais joué en casino. Novice du tapis vert. Puceau du poussage de jeton.

J'ai le choix pour du  cash game ou un satellite permettant l'accès à un autre satellite qui ouvre l'entrée d'un PPT à 1000 euros. J'hésite. Tortille des fesses. Pt'et ben qu'oui. Pt'et ben que non. Le deuxième satellite se jouant le lendemain, j'opte pour du cash game.

Dèjà faut tirer une boule pour la place. On peut pas s'assoir où on veut, à coté du  radiateur?

On achète des jetons, 100 euros pour moi, 50 pour  Madame.

La salle est petite, 4 tables dont deux qui resteront vides (du coup difficile de multitabler).

Nous rejoignons la table et les joueurs arrivent au compte goutte. Uns fois complète, celle-ci offre un panorama pittoresque. C'est pas Casino Royal. A postériori, ma douce (façon de parler, car ce soir  c'est plutôt ma dure) décrira le tableau comme digne d'un film de Jeunet. C'est sûr qu'il y des tronches. Des bouilles.  A la moitié déjà, on leur donnerais une pièce dans la rue. L'autre moitié doit tenter de gagner le prix d'une chirurgie esthétique. On remarque rapidement que tous sont des habitués. Sommes nous les deux pigeons du samedi soir?

Les blinds sont 2/2 et les villains aiment à jouer beaucoup de mains.

Je vais passer deux heures sans jouer une seule main. Mon collègue de droite me le fera remarquer en me montrant régulièrement les poubelles avec lesquelles il entre dans les coups. Le summum sera un 72o qu'il jettera finalement après une relance préflop. Au flop 977 pis un 2 au turn. L'est dégouté quoi. Tu vois qu'y me dis, faut les jouer les petites mains, c'est avec ca que tu gagnes beaucoup. Pour la petite histoire, le pot sera gagné par Pépé avec 99 contre JJ pour plus de 200 euros.

Ca lui a fait du bien à pépé, déjà qu'il a une grippe carabinée (mets ta main devant ta bouche quand tu tousses) et qu'il a lâché deux fois son tapis KK contre AA. Pépé faut noter que quand il envoie le bouzin, il a du répondant.
A ma gauche, il y a Meuhhh. Meuhh pour une de ses premières mains se farcit un carré de roi avec sa pocket qu'il sous joue et ne valorise pas vu que ca fait longtemps qu'il a pas joué et qu'il se rappelle plus trop.

Je touche enfin une pocket de 8 qui me permet de rentrer dans un coup. Je suis accompagné de meuh et du sergent chef Gerber.
Le flop 874. Sergent mise le pot, je call ainsi que meuh. Turn J. Sergent mise, je raise (en me doutant qu'il a soit deux paires, soit une quinte floppée) et meuh envoie son tapis. Je call, au pire je monte un pot parrallèle. Sergent itou. River 4. Sergent boite et je paie. Je montre mon full tout content, sergent fait la gueule avec sa quinte et meuh nous montre sa pocket de valet sans trop savoir qui a gagné. Je suis saigné des 2/3 de mon tapis. Le pot parallèle était pas si gros que ça.
Je vais gratter ensuite quelques jetons avec une pocket de 7 qui floppe brelan mais un roi annihilera toute action. J'ai pas su value sur ce coup là. J'ai sous joué en étant de blind. C'est la seule main qui aurait pu me rapporter dans le soirée.
Je vais avoir QQ en deuxième de parole. UTG fait une option. Là c'est un truc que je connaissais pas. Faut faire avec. Je comprends pas bien l'intérêt, mais il m'assure que c'est top et c'est parce que je joue jamais en live. Je lance 20 puis dix 10 secondes plus tard j'annonce relance. Le croupier me dis non c'est un call. Bon. Ca fait deux fois que je fais la boulette. Du coup quelques limpeurs distraits entreront quand même dans le coup, et je prendrais le pot au flop.
Je vais perdre encore  quelques coups avec VT et AK contre Madame qui a pas percuté que lorsque l'on se retrouve en tête à tête, ca servait à rien de donner des sous à la banque. Du coup elle me relance à chaque fois et je couche.
Avec un AT, je découvre un flop AK8 que je mise aussitôt surrelancé par meuh. Meuh quand y bouge, y ment pas, je balance instantanément ma main.
Je vais tenter également un semi bluff avec 9Tsur un flop QJ4, mais ici quand t'as une paire de 4 tu lâches par le morceau et la quinte ne rentrera malheureusement pas.
Démoli par les blinds et les moove ratés je finirais par envoyer le tapis avec AK contre JJ (tapis aussi) et QQ.

Faut avouer que j'ai joué cul serré tout le long. Balai dans le derche, j'ai pas su m'adapter au jeu. Fièvre? Pas assez de détachement par rapport aux montants? En tout cas  la sanction a été irrévoccable.

Heureusement que j'étais accompagné par Isabelle Mercier. Madame a terrorisé la table.
Le premier coup qu'elle joue, elle déstacke un pélos (celui qui me finira avec QQ) avec un carré de 7. Elle fera ensuite un mauvais coup JJ contre AK d'un bon joueur qui venait d'arriver a la table et trouve son as au turn. Elle a quand même su jeter avant qu'il ne soit trop tard. Tout du long, elle touchera main sur main: 66 qui tourne en brelan, AA, QQ, TT, ...
Elle va même se payer le luxe de bluffer à tapis avec nada contre un serial caller, profitant de son image de terreur qui trouve souvent son flop.

Une tueuse. Un piranha lâché dans l'aquarium. Elle griffe, elle mord et inspire le respect à la table.

Grâce à sa prestation de haut vol, le bilan de la soirée est équilibré puisqu'elle récupère ma cave et le prix du resto. Mes plus sincères félicitations chérie.
(Cette radine ne devait sûrement pas vouloir que la soirée lui coûte un rond... (hihihi))

Pour d'autres en tout cas le bilan financier est loin d'être équilibré.  Nous nous sommes étonnés de voir la facilité avec laquelle les gens recavent. Pourtant ils n'avaient pas l'air d'être des Rockfeller. D'autant plus que beaucoup avaient l'air de venir pendant la semaine. Y aurait pas une légère odeur de malsain derrière tout ça?



4 commentaires:

puceau du live en casino, si quelqu'un passe par là et connait l'interet de l'option, je suis preneur !

odeur de malsain, oui, c'est bien trouvé... je crains de trouver cela aussi au casino du coin. Et aussi de passer pour le distributeur à euros avec les habitués qui évitent de se jouer et se connaissent par coeur...

excellent CR, comme d'hab !

Le niveau c'est de la NL2 mais là c'est les blinds qui font 2. Aucune FE et si t'as trouvé ton flop tu peux value un max.
Moi ca pas été le cas...

Eh eh! Je crois que tout le monde est passé par la. L'erreur que tu fais en tous les cas de poser 20 euros sans annoncer relance est ultra classique chez les puceaux du live!
Bon, un peu de techniquotactique maintenant.. Pourquoi une option??
Pour créer une cote...
Je m'explique..
Ben non, tiens je m'explique pas, je ferai un post la dessus! Comme ça j'en profiterai pour "introduire" le blog de Monsieur, ben oui!

Ca c'est sympa mister D8.
Le coup de l'option, je suis comme eiffel ca m'interpelle.

Publier un commentaire