Abonnez vous!

Search

Leffe spirit

Hier soir après un apéro improvisé, je m'offre pour ma fête une  session poker-leffe.
Etant prudent surtout sur terrain mousseux, je vais limiter à 4 le nombre de tables jouées: 1 MTT, 1 NL20, 2 NL50. Je ne joue pas la chasse au bonus cette semaine alors pas de pression de type championnat.

MTT
Bon je vais me fendre de 5.40€ pour un siège sur mon MTT favori.
KK servis, je serais sauvé par une déconnection d'un déstackage sur un flop comportant JJ.
La main suivante: KK. Again. Là je double tranquillement.
Je fait quelque petits coups à droite à gauche jusqu'à la fin de la période de rebuy.
Ouf. Le rebuy c'est ma hantise. Le cauchemard. Tu dégommes un fish qui envoie la boite avec n'importe quoi et hop il ressucite. Son taux de résurrection est à la hauteur de sa bankroll. Plus de vie qu'un chat l'animal.
Le rebuy passé, tu peux sortir les flingues et défourailler sans crainte: les harengs saurtent...(bon je l'ai déjà fait sur un commentaire, mais je voulais la refourguer)
Un petit AK me permet de doubler encore une fois, mais un autre AK me  fera lacher du lest.
La main suivante, je call une relance avec AT de coeur.
Le flop: K97 avec deux coeurs.
Le relanceur envoie le bouzin et je fait de même. Suivi par un autre gugus.
Le relanceur à QK, j'imaginais bien qu'il ait la top paire et l'autre nous sort 77 pour un brelan floppé.
Damned je ne joue plus que pour un coeur.
Turn: 4 de coeur.
Yes. Bon les gars, désolé hein. Ca sera pour une autre fois.
River: 4
Et là je vois mon siège se vider. Euh. Mais qu'est ce qui se passe? Mais que se  passe-t-il?
Ouais vous êtes moins dans l'euphorie que moi et vous avez vu venir le full. Ca vous fait rire charognes?
Ah merde le rebuy est déjà fini!
Je finis 60ème.

NL20
Bon vu que je bad bad run, j'espère bien perfer un peu ce soir.
Dès la deuxième main je vais laisser la moitié de mon tapis avec JJ contre un short stack qui a 88 et trouve son brelan au turn.
La suite est habituelle, je flop nada, bluff dans le vent et lache des jetons de partout.

NL50
Là j'ai deux tables. La NL50 m'a coûté un peu ces derniers temps et j'espère bien me refaire.
Faut que je vous dise, le niveau de la NL50 ces temps-ci ca vaut la NL2. Pour vous dire un VPIP moyen de l'ordre de 50, plombé par les quelques sharks de NL20 attirés par l'odeur du sang. Ouais je me prends pour un shark des fois. Attention, pas un marteau ni encore moins un grand blanc. Un ptit requin de récif qui chasse le baliste (saloperie de baliste!) ou autre poisson perroquet à la con. J'y ai dernièrement laissé quelques dents, mais celles du requin repoussent vite...
Bref, je déboule les dents acérés et l'oeil embué par les vapeurs d'alcool.
Je vais rapidement me retrouver confronter préflop à un reg de NL20 qui relance UTG. C'est pas un shark, mais mon tracker me signale qu'il m'a pompé 20$ dans le passé. Il croyait que ca allait se passer comme ca lui. Que j'allais faire une croix sur l'ardoise. Le fou. Dans le béton que je veut le mettre. Lui découper une oreille. J'ai AA dans les mains et faut que ca saigne. Je surrelance suivi par ma cible et deux fishs.
Le flop 477. Il mise la moitié du pot, je surrelance.  Je cherche même pas à comprendre ce qu'il a. Je m'en fous. Je veux son scalp quitte à lui laisser le mien. Les deux fish ont la présence d'esprit de dégager du champ de combat. Il call.
Turn: 6
Il mise la moitié du pot. Il insiste le villain. J'envois le tapis. Payé  par ... A4
La river ne le sauvera pas et je gagne un pot de 119€.
Je vais ensuite déstacké un autre fish avec AA contre JJ pour un pot de 60€.
JJ me fera gagner une dizaine d'euros ensuite, de même avec 66 qui trouve son carré et AK qui trouve quedalle mais s'autosuffit.
Tout ca sur la même table qui me permet de gagner 122€.
Du coup sur l'autre je joue un peu plus loose. Je perds quelques coups sur des bluffs ou les mecs avec une paire de 5 te suivent au bout du monde.

Bilan cash game de plus de 100€, j'ai conjuré la dégringolade.
Back to business.



6 commentaires:

Ca se termine bien pour toi tiltman euh je voulais dire sharkman...

Merci pour ton commentaire sur mon blog qui m'a fait découvrir le tient !

bravo pour ton parcours, sympa ton blog.

classique : n'importe quel doublette au board fait full au brelan floppé, ce qui lui fait pas mal d'outs !

sinon, vilain s'écrit avec un seul 'l' à moins que tu penses que ce sont des fishs volants ? ^^

sinon, je sais pas, une sensation peut-être, mais il me semble que tiltman n'est pas encore très loin... ;-)

@Anonyme: attention au lapsus!
@NickL75: ca fait longtemps que je lis le tien.

@Eiffel: villain s'ecrit avec 2 L dans le jargon pokeristique, c'est le terme english de BD (Hero against Villain).
Tu savais pas ca!!!!
Ouhhhhhh!!!!

he non, je savais pas ! merci d'avoir élargi mes connaissances :-D

Publier un commentaire