Abonnez vous!

Search

Russkov Mountains

Hier soir retour sur le grinde avec une session montagne russe. Tu sais le genre de session où quand ca monte c'est doucement et quand ca descend c'est en trombe. Le genre de session où t'arrêtes pas d'avoir la gerbe tellement t'es secoué.
Au programme mes 6 tables de NL20 habituelles auquelles j'ajoute deux tables NL20 plus fishy pour gratter un peu.

La première main que je joue, je call une relance de UTG avec 44 du cut-off. Le bouton, SB et BB décident de se joindre à nous.
Le flop: 49J avec deux trèfles. UTG paie son continuation bet et vu le board je lui répond avec un belle relance intitulée si-t-es-sur-un-tirage-il-va-te-faire-mal-au-cul. Les caller foldent et UTG suis.
Turn: 7 trèfle. Beuhhhh. UTG mise la moitié du pot. Bon. Etait-il sur les trèfles où avait-il une paire servie? J'ai encore quelques out s'il est sur les trèfles et je suis devant pas mal d'autres mains qu'il peut avoir. J'ai aucune info sur lui et ca m'ennuie. Je call quand même.
River: brique. UTG lâche pas le morceau et mise la moitié du pot. Au point ou j'en suis, je paie et perds contre AQ de trèfles pour la couleur max chez l'affreux.
Un coup et j'ai paumé 90% de mon stack. La classe. Le tirage, c'est à moi qu'il a fait mal au cul.

Quelques minutes plus tard, sur une des tables fishy, je trouve QQ en position UTG+2. Grosse relance car c'est la foire au call sur cette table. Pas manqué 5 pelos suivent.
Flop: 29J. Je fais un bon vieux continuation bet des familles, le joueur suivant me surrelance et celui d'après envoie le tapis.
Bien. Voilà voilà.
Le zozo qui envoie le tapis est bien capable de le faire avec QJ, c'est l'autre qui m'ennuie. Je le connais un peu et même si ce n'est pas un vrai requin, ce n'est pas non plus joe la quiche. Je surrelance le bordel pour le mettre à tapis lui aussi s'il veut suivre. Il veut. Je me trouve face à 99 et 22 pour deux set floppés. Pas de mystère et je lâche 1/2 caves dans l'histoire.

1/4 d'heures de jeu et déjà -30.

Après cette descente infernale, je vais cravacher pour remonter.
Je vais user de ma science, mon skill, mon edge, mon analyse, mes lectures pour petit à petit inverser la tendance.
Bon ok, en fait j'ai toucher pas mal de set, de belles mains qui toucheront au flop, etc...
Je vais prendre petit pot par petit pot (blédina je cherche un sponsor) pour arriver péniblement à combler une partie du gouffre.
Je vais stagner un bon moment ensuite dans les -10, mais j'y crois dur comme fer.
Je minimise les risques et je vais même jeter KK préflop, après un 4Bet à tapis suivi par un joueur sérieux.

Sur une table fishy et alors que je suis grosse blinde, je trouve deux paires sur le flop avec K2 dans un pot familial. Je m'embarrasse pas de détails et relance bien. Suivi par deux zigs dont SB. Un 7 au turn et SB s'excite en envoyant du lourd. Le profil du joueur: 56/21/5. Je call sa relance. Un As à la river et il remet une couche bien grasse. Pensant d'être devant pas mal de ses mains, je call et perds face à K7.
Replongée à -20.

Quelques jolis pots, dont un avec un brelan d'as floppé avec AA contre AQ me permettent d'inverser la vapeur et même de flirter avec le 0.
Je veux franchir la barre et met la pression et balançant des bluffs à tout va.
Mal m'en prends, je rebascule dans la pente bien aidé par de jolis mains qui craquent à la river.
GroPaBo va aussi me faire un sale coup alors que j'ai KK en main, sur un flop Q88, il me check-raise violemment. J'en jette les cowboys et franchis la barre des -10.

La revanche sonnera alors que je limpe UTG avec 44. Pourquoi limper avec cette main? Le contexte fait que je crains pas une relance et que la probabilité d'un 3bet dans un contexte que je connais bien est faible. Seul GroPaBo rentre dans le coup en checkant sa BB.
Flop: 49Q avec deux coeurs. GroPaBo checke et je mise. Je sais que s'il a du coeur ou une dame, il va suivre sinon je n'aurais aucune action. Il call.
Turn: 7 coeur. Je connais l'animal, s'il a du coeur il va caller pour me mettre une cartouche river. Il checke, je mise et suis suivi.
River: 9. Pas manqué, GroPaBo envoie du lourd et je le relance à hauteur de son tapis de short stack. Il call pour la flush max contre mon full.

Avec du recul, j'ai touché mon lot de set.

Si toi t'es le roi de la branlette, moi je suis le roi du brelan.

Je vais revenir flirter avec le zéro puis redescendre en rentrant dans des coups pour du beurre.

Bilan à -5.

Je m'en sors pas si mal au vu du démarrage.
Mon soucis a été de perdre trop de gros pots même si je gagne beaucoup de petits.

Et toi tu les paies les value bet de tes adversaires?

PS: j'ai fait du sit out pour le championnat blogger pokerstar vu l'heure trop tardive. Je pense que je vais faire l'impasse.
Kof, j'ai bien le dossier Hand History pour BWin mais il est vide. Il y a une option à activer?



8 commentaires:

Tu joues sur quelle room?
Et bien joué pour la remontée de la pente (russe).

Au moins t'auras eu l'impression de vivre pendant cette session ...
Bon grind

MMMMMMDDDDDDDDDRRRRRRRRRRRRR !!!!!!!!!!!!!!!!

Décidément t'es vraiment très drôle quand tu perds !!!!
Tu pourrais pas gagner un peu pour voir si c'est aussi drôle ??

Pour l'historique de Bwin, à ma connaissance, il n'y a aucune option à cocher... Je ne vois pas.

tu dois te tromper de répertoire ! perso, je l'ai trouvé dans un autre répertoire que celui donné par Kof, pas bien loin mais ailleurs...

K2... tu donnes les stats de villain...sans tracker, faute d'infos, peut-on penser que tu aurais lacher cette bouse sur le raise turn ?

sinon, je trouve qu'il est plus drole quand il perd que quand il gagne ! :-D

Je me marre souvent... ;-)

je plaisante !!! lol
...
...
...

enfin, si, je me marre souvent mais tu ne perds pas souvent :-D

Tu rigoleras moins le jour ou je vais gagner :)

C'est justement ça le drame !

Publier un commentaire