Abonnez vous!

Search

Biblio: Gus Hanse chaque main

Premier post d'une nouvelle rubrique sur mes lectures pokéristiques.

Pour inaugurer cette série, je met le paquet avec dans le rôle de l'ouvreur un de mes livres préféré, sinon mon livre préféré (en attendant le bouquin de fred brunet aka D8): Gus Hansen chaque main révélée.
Le bouquin est sorti depuis longtemps mais comme je le relis pour la 256000ème fois (je connais la fin et le héro il meure pas), l'occasion fait le larron.

J'avoue que le titre m'aurait rebuté s'il n'était question du fantasque Gus.
Fantasque soit, mais surtout un garçon méticuleux et organisé: je doute qu'il ait prévu de gagner le tournoi dont il est question (Aussie Million 2007) et pourtant avec un dictaphone il a commenté chacune des mains jouées.

Dans un style simple, sans fioriture, avec un brin de sarcasme et d'humour qui attire la sympathie (là je suis pas forcément objectif) on y découvre le parcours d'un joueur d'une intelligence redoutable.

Les différentes mains jouées sont commentées (les mains jetées avant le head up ne figurent pas dans le récit), parfois agrémentées d'une analyse mathématique basé sur les côtes de pot et les hand range adverse.

Le lecteur pourra observer la stratégie de limpe du champion dans les premiers niveaux du tournoi, stratégie qui ce coup ci ne lui aura pas valu grand chose.
En effet, il considére que le poker est avant tout un jeu de flop et il utilise son edge (comme les grands joueurs) postflop pour faire la différence.

D'une stratégie de limpe, il va ensuite basculer dès l'apparition des ante à un comportement très agressif. Il vole, revole pour monter un tapis conséquent.

Puis en fin de tournoi, l'objectif change suite à la structure de paiement. Il essaie beaucoup de survivre pour grimper dans l'échelle des gains.
Moins de panache et plus de réalisme dans cette phase là.
Normal, lui aussi il faut bien qu'il bouffe!

Certaines analyses ont été réalisées à postériori, suggérant qu'il n'est pas non plus une machine à calculer.

Les prises de décision sont également souvent réalisées sur des lectures du jeu adverse (parfois même il se trompe, comme par exemple jeter la top paire sur la river) mais aussi la représentation de son image à la table. Ainsi, il va déjouer un bluff monumental de Paul Wasicka avec A haut en main (avec tirage quinte par les deux bouts quand même).

On pourra également se rendre compte que le facteur chance est prépondérant également pour les grands joueurs. Sans un brin de réussite, sans un gros brin d'heureux hasard la victoire ne serait pas à la clef.

Je trouve que la lecture est aisée et agréable.
Bon il y a un peu de remplissage avec les bons conseils de tonton Gus qui finalement expose différentes options sans prendre parti et qui présente peu d'intérêt.
J'ai lu à d'autres endroits qu'il n'était pas conseillé aux débutants.
Couennerie.
Si effectivement quelques coups sont difficiles d'accès, le débutant pourra y découvrir le cheminement, le raisonnement et mesurer le fossé qu'il lui reste à traverser.
Ca vaut aussi pour le confirmé.

Bien sûr, rien à prendre à la lettre: il n'y a que Gus Hansen qui puisse être Gus Hansen.
Mais les remarques, les stratégies et les analyses peuvent apporter des éclairages différents à son propre jeu.
Le principe de limper pour voir beaucoup de flop avec des mains moyennes, je l'ai repris à mon compte et intégrée dans mon jeu (quand je passe la première main bien sûr).
Je n'ai malheureusement ni le talent ni la réussite du garçon et bien trop peu de victoire à mettre à mon actif...

Et puis, quelle sensation de se retrouver quelques instants dans la peau d'une star...

Bref vous l'aurez compris, j'aime.

Pour illustrer le génie, je voulais mettre en bonus une main que où j'ai vu Gus Hansen jeter un full car il devine le full supérieur chez son adversaire. Malheureusement, je n'arrive pas à remettre la main dessus...

 Sinon toi, tu préfères gugus le clown?

PS: je viens de commander le dernier Negreanu.

Pour le commander via amazon:





8 commentaires:

j'allais moi même faire un billet sur ce livre à l'occaz. Je suis un fan et ton jeu change forcément un peu après l'avoir lu... Le meilleur exemple est mon pote Jey qui après l'avoir lu a radicalement changé son jeu, enchainé les perf, jusqu'à se qualifier pour un main des WSOP-E .. énorme !

J'aimerais le même effet que ton pote... Ca fait quand même 1 an que j'ai le bouquin et j'ai beau le frotté c pas magique :(

tiens, connait pas Gugus le clown ! :-D

ça donne envie de le lire, ce bouquin en tout cas !

Super bouquin of course :)

De plus j'adore Gus donc ce fût un réel plaisir de le lire :)

Mais en effet moi non plus il n'a pas eu l'effet de Jey ^^

@eiffel: j'ai essayé de pas trop insister mais ... faut le lire ...

@Hultra: faut pas desesperer.

Ca donne envie de le lire, tu me le loues ?
Bon je vais aller faire un post, ca commence à dater ...

Un livre comme ca c'est une bible ca se prete pas!
Va poster feignasse!

Chef oui chef ! Et j'ai nettoyé les courcives de ton blog à la brosse à dent ...
Ah ah, le mot à taper est "intall" ça sonne bien pour un insta-call encore plus rapide, je garde le terme " J'ove, le mec intall, WTF !!! " On dirait de l'Hemingway ...

Publier un commentaire