Abonnez vous!

Search

La grosse boulette glissante qui t'ebranle

Titre tarabiscotté pour évoquer les thèmes de ma soirée d'hier: boulette, brelan, big slick (AK).

Parenthèse:
Je viens de voir que Fred aka D8 vient de remporter l'european deepstack de Dublin. La main finale: KT contre 66 et il trouve son roi à la turn (à confirmer).
Fred étant un de mes bloggers préférés, une personne fort sympathique doublée d'un excellent joueur (malgré sa forte tendance au bad beat), je ne peux que m'émerveiller de sa performance.
Toutes mes félicitations!
Fin de la parenthèse.

Pour camper le décor de la soirée: 5 tables de NL20 et une de NL50. C'est un peu le désert. Pas beaucoup de reg et difficile de trouver des tables avec des joueurs. Le pendant c'est qu'on se croirait un Vendredi. J'affûte l'hameçon et prépare le barbecue. Ce soir ca devrait être Value Value Value.

Je commence avec deux folds d'affilée avec AK préflop car ca part en eau de boudin dans tous les sens. C'est le problème avec le fish un tantinet aggressif, il s'envoie rapidement en l'air préflop avec des mains plus que marginales. Alors quand ils sont plusieurs, je te raconte pas la boucherie, on se croirait chez cochonou.
Je préfère enfiler le casque et attendre un moment plus propice.

Il tardera un peu mais une pocket AA amènera un joueur serré à partir à tapis avec KK. Le flop m'apporte un A et la hiérarchie est respectée.
Un limpe en SB avec A5 trouvera sa quinte au flop et fera un profit juteux contre un joueur qui avait trouvé un petit brelan.
Deux petit coups de setmining positif me permettront de prendre encore un peu plus de poids dans la balance du côté positif.

Marrant comme d'un seul coup tout va bien.

Sur la table de NL50, je rentre dans un coup avec 33 en compagnie de quelques limpers. Mis en confiance par mes gains précédent, je m'offre le luxe de miser un flop 56T. La friture s'enfuie, mais le bouton, un joueur large, suit.
Turn: 8. Le tirage quinte apporté par cette carte ne m'effraie pas tant que ca. Je mise en espérant toucher mon 3 à la river. Bouton suit.
River: 3. J'étais dans une action sur une autre table et quand le logiciel m'affiche que j'ai touché mon brelan je ne regarde plus rien. Un message tourne en boucle: Value Value Value.
Tel le taureau lâché dans l'arêne, je fonce sur ma cible en faisant un joli value bet. La danseuse en habit de lumière me fait le coup du hop-hop-hop-olééé en surrelancant. Mis en doute par ce mouvement, je decide juste de caller. Je perds contre 69 qui non seulement avait trouvé quinte au turn, mais en plus une couleur à la river que je n'avais même pas vu.
Bon faut dire que je suis crevé, j'ai des allumettes pour tenir les paupières, mais c'est quand même une sacré boulette.

S'ensuit une série de main ou je perds systématiquement.
Marrant comme d'un seul coup tout va mal.

Une poket de 6 qui trouve son brelan au flop va saigner un malotru qui faisait le gigolo avec ses dames.
QQ sur la table de NL50 en SB, je relance assez gros pour chasser les limpers. Eux veulent absolument être mes amis et nous découvront un flop avec 3 petits piques. J'envoie le tapis (de la taille du pot en fait) et mes nouveaux amis me trouvent d'un seul coup moins drôle et me quittent.

La phase "c'est mieux" va trouver son terme sur la main suivante.
Je relance en position intermédiaire avec AK. Quelques joyeux lurons m'accompagnent et nous découvrons un flop: 8QA tout à carreau. En ayant le roi de carreau dans les doigts, je fais mon CB habituel et seul le joueur à ma droite suit.
Turn: K. Pas vilain ca. J'embraie et met une bonne couche après le check de mon adversaire qui décide de caller.
River: 8. Pas de carreau, mais les deux paires max devraient faire mon affaire.
Sauf que voilà, villain me fait une reprise d'initiative en misant un peu plus que le pot. J'ai repéré villain qui faisait des trucs un peu nazes sur une autre table et je tente un hero-call. Je vais ensuite faire un hero-muck face à son VT, tout honteux de suivre un si gros value bet avec deux paires sur un tel tableau. Encore une boulette!

Je ne me laisse pas abattre et je vais remonter la pente.
Je vais mal négocier un brelan floppé, prendre quelques petits pot et je refais un peu surface.

Un coup de limpe avec 44 et nous sommes 5 à aller voir un flop KQQ.
Dernier de parole, je mise ce pot dont personne ne veut.
UTG résiste et m'accompagne pour le turn: 8.
Je mise sur son check et l'autre il insiste pour suivre. UTG je le joue souvent et il a une facheuse tendance à ne pas croire mes mises.
River: 4. Bon voilà de quoi achever cet espèce de suceur de roue. Sauf que lui, il envoie son tapis.
Bon d'accord, son tapis il est tout crotté. Même ta femme elle en voudrait pas pour sa salle de bain.
Je call sa misère et perd bien sûr contre KQ pour le full floppé.
Toute petite boulette.

Je rentre dans un coup au cut-off avec AK avec 4 autres joueurs.
Flop: 8KT avec deux trèfles. Le relanceur fait un CB, c'est suivi et je call. Pas de surrelance de ma part car je sais que mes chances de coucher la bande de sangsues sont quasi nulles. Un trèfle au turn et la SB envoie son tapis, surrelancer pour isolation par un autre joueur. Easy fold. Ca donne couleur contre AK. Au mieux j'aurais partagé le side-pot, donc bon fold de ma part pour une fois.

Une dernière main pour la route.
Je call une relance d'un joueur sérieux en middle position avec QQ.
Là j'avoue être en mode piège. Traquenard. Embuscade. Coup fourré. Caché dans le tailli.
Pas pour le relanceur, mais pour celui qui joue après moi. Ses stats: 32/31/5. Il m'a éjecté de pas mal de coups préflop, m'a 3betté comme un gros dégueulasse et je l'ai coché sur mes tablettes pour lui réserver un chien de ma chienne.
Mon intuition (et mon tracker) me susurre qu'il va 3better pour tenter un nouveau squezze. Pas manqué, il s'exécute. Le premier relanceur jette et moi je lui présente mon 4bet spécial squeezeur.
Le compteur temps va défiler et je sens l'affreux indécis. Il avait pris la mauvaise habitude de marcher sur tout le monde à la table et là il tombe sur un os. Il va finir par suivre après une hésitation qui a semblé durer des heures. Un flop plein de brique et il va rapidement jeter ses cartes après un mise de ma part.

Au bilan, je finis à +10. Décevant compte tenu du niveau plus faible que d'habitude, mais je m'en sors pas mal au vu du nombre de boulettes réalisées.

Bon sinon et toi t'en fais un peu de la boulette?



18 commentaires:

"Alors quand ils sont plusieurs, je te raconte pas la boucherie, on se croirait chez cochonou."

Je dis bravo :)
C'est dur le grind héhé

Ne pas oublier que ce sont des spots qui sont les plus profitables à conditions d'avoir les bonnes cartes.
C'est là que tu gagnes de gros pots. (a forte variance!)

Ce qui est dur, c'est de louper une session ou tu dois faire gros parce que c'est pas tous les jours fête!

Le compte est bon : héro call = héro muck lol

A+.

moi ? non jamais de boulettes ! :-D

@raoul: une équation imparable.

@eiffel: c'est depuis que tu m'as sorti avec AK que j'ai la poisse avec cette main!

mouais. la poisse avec QQ, maintenant avec AK, il te reste plus beaucoup de premiums, dis-moi ! ;-)

moi, si j'étais superstitieux, je dirai que c'est avec KK que j'ai la poisse... heureusement, je ne suis pas superstitieux ! :-D

plus sérieusement, AK a des reverse implieds odds qu'il ne faut pas négliger ;-)

Faudrait ptetre que tu bad run un peu histoire de nous faire un coup à la Fred, c'est pas en engrangeant des 10 dollars par ci par là que tu vas avoir le feu sacré ;-)
Je suis enfin sorti de la grippe, je posterai ça tout à l'heure ...

@eiffel: les reverse implied odds me font mal à la tête :(
Sinon, QQ tu aurais du lire, j'ai gagné deux pots avec!

@K: je vais me mettre plus au mtt cette semaine en esperant gagner genre un 5$. Bon ok, j'avoue je suis pas au niveau de Fred :(. Si je bad run pas trop , je perfe non plus pas trop.
Ceci dit je commence à avoir une bankroll correcte tout en cashoutant donc les choses sérieuses vont bientôt pouvoir débuter!

"Sinon, QQ tu aurais du lire, j'ai gagné deux pots avec!"

tu m'insultes, là ! :-D

bien sûr que j'ai lu, simplement ma mémoire est sélective et ne retient que ce qu'elle a envie de retenir ;-)

tu cashoutes ? wow !

@eiffel: j'aurais fait comme toi charognard!
Bien sûr que je cashout mensuellement une partie de mes gains, le genre de truc impossible pour les joueurs de Sng à 1$ (hihihi).

pourquoi ? tu as besoin d'argent ?! :-D

et je confirme, impossible de cashouter pour les joueurs de SnG à 1$ (surtout en jouant en moyenne 2 sng par jour! j'ai dit "en moyenne"...)

Le cashout justifie un peu le temps passé à jouer. De plus avec un salaire loin de celui d'un golden boy (même de nos jours), je crache pas sur un 13eme/14eme mois.
A votre bon coeur msieurs dames!

ah ouais, quand même ! donc, t'es un baby shark !
alors à raison de +20$/jour, cela fait 600$/mois... tu gagnes pas lourd, IRL ! ;-)
(ou alors, tu nous caches pleins de choses... ^^)

Attends t'as pas compté les bonus et les perfs en tournois :))!
Je sors de 200 à 400 €/mois ce qui peut faire un ptit plus interessant en fin d'annee.
Comme je compte gagner plus, et bien ca sera ++.

Par contre c'est sur que je suis un baby shark surtout quand on compare à fred!

mon estimation était bonne ! VGG !
en même temps, c'est surprenant de ne pas se constituer une BR plus conséquente pour monter de limite et... gagner plus ! ;-)

Il n'y a pas de baby sharks..
Merci pour ton message!
J'ai beaucoup aimé le Héro muck!!!

D8 come back !! et il poste sur ton blog Rincevent !!! si avec ça, tu deviens pas un joueur chanceux... :-D

par baby shark, j'entendais qu'il continuera de grandir (monter de limite) obv ! :-D

je ne sous-estime pas les compétences de Rincevent !! :-D

Publier un commentaire