Abonnez vous!

Search

Surmonter le track(er): courbes

Pour tout joueur de Cash Game, la mesure qui importe est le gain réalisé. Ce gain est calculé session par session mais il est fondamental de pouvoir visionner l'évolution de celui-ci au cours du temps pour apprécier la dynamique globale.

En effet, même en cette saison ou le sport d'hiver est à l'honneur, une courbe de gain avec l'allure suivante devrait inquiéter son détenteur:


L'utilisation d'un tracker permet de suivre la dynamique de sa courbe de gain, mais aussi de tracer des statistiques intéressantes en compléments: le All In EV et le non-showdown winnings.

* Courbe de gain.
Ma courbe de gain actuelle (depuis le début de mon "challenge" montage de bankroll à partir de rien) est là suivante:


Attention, le dernier tiers de la courbe devrait être en euro, mais mon tracker fait une conversion sur une parité euro/dollar! 
Première remarque: presque 90 000 mains jouées, ca commence à faire et la représentation fournie est statistiquement viable.
Deuxième remarque: ouf elle présente une tendance croissante. Ca grimpe, ca grimpe malgré les accidents de variance bien connu de chaque joueur.
Troisième remarque: comme tout bon chameau, elle affiche deux jolies bosses, une aux environs des 35000 mains et l'autre vers les 68 000. Comme c'est un chameau mâle, une petite protubérance est également présente dans les 20 000.

Il est bon de s'interroger sur les raisons qui ont conduit à de tel dérapages...

La deuxième bosse, la plus récente, est due à mon bad bad run de début janvier. Un peu de malchance, un peu trop d'empressement à essayer de patcher la poisse et on arrive à patater la courbe.

La petite protubérance est due à mes premiers shot en NL20 où je perdais systématiquement mes 80/20 avec crackage des As et des rois. Variance pure.

La bosse restante est elle entièrement due à une modification de mon jeu. En effet, j'ai voulu corriger en jouant un jeu plus aggressif une autre courbe: le non showdown winnings.
Là tu te demandes plus pourquoi je balance les bosses dans le désordre, c'était pour préparer une transition!

* Non showdown winnings.
La courbe de gain peut être séparé en deux entités, ce que l'on gagne au showdown et ce que l'on gagne sans showdown.


J'ai été rapidement inquiété de la tendance à plonger de la courbe rouge: non showdown winnings...
D'où la tentative de remonter la pente. Grave erreur!
En effet, en micro-limites, il ne faut pas s'occuper de cette partie là, les gains se réalisant en valorisant les très bonnes mains.
Je l'ai appris par l'expérience malheureusement. Expérience confirmée ensuite par mes lectures.
Je vais par contre devoir reconsidérer ma position en limite basse suite à mon établissement en NL50...

* All In Ev.
Une autre variable intéressante qui évalue l'équité au showdown de chacune des mains avec lesquelles on part All In. Cela permet d'évaluer sur le long terme si les moves sont corrects et si la poisse n'est pas trop de notre côté.


Grosso modo, si la courbe Allin est supérieure à celle des gains réels, il y a matière à penser que l'on est vraiment poissard.
Dans la première partie du graphe, ma courbe de gain et celle d'All In Ev sont quasi confondues: en NL2, NL5, NL10 la majeure partie des gains est réalisée par le dérobage de tapis!
S'ensuit une phase dans laquelle j'ai être un peu malchanceux puisque la partie All In Ev est supérieure.
Puis enfin ma courbe de gain repasse au dessus...

Bref, pour moi ca se présente pas trop mal.

Et toi, t'es plus du genre slalom géant ou CliffHanger?



8 commentaires:

Ben alors t'étais en vacances ?

Féliciatations Rincevent, un très beau parcours en cash game jusqu'à présent. Je te souhaite le même succès en NL50.

Pour ma part, je viens de m'installer également à cette limite, heureusement qu'on joue pas sur les même rooms ;)

J'ai été assez surpris, mais je constate que le niveau est assez proche de la NL 25, juste un peu moins de fous furieux ...

Les bons vieux values bets, faits à l'ancienne, marchent toujours autant. Par conséquent, ca ne semblerait pas opportun de vouloir changer sa stratégie de jeu dans l'idée de faire monter la courbe non showdown.

Enfin, ca reste que ma première impression d'un modeste débutant de la NL 50.

On en reparle après quelques milliers de mains ;)

A+.

@K: Week end ski: donc plein de variance aussi!

@Raoul: je fais un constat un peu identique (même si je trouve le niveau inférieur aux tables de NL20 auxquelles je joue suite à la présence de nombreux reg), mais comme j'ai tendance à un peu moins aggro (adaptation à la limite) il faut que je corrige le tir. Si par la même occasion je peux redresser le non show down...

il y a pas a dire, je t'envie, je suis une quiche pas lorraine quand je vois ta courbe, j'ai encore des effort à faire, mais je crois que mon plaisir est le MTT...

@gainternet: moi aussi j'affectionne le MTT mais je fais mon beurre en cash

Ta courbe est au top. j'aimerai bien avoir la même...
Petite question concernant le All in EV, je déchatte pas mal en ce moment et pourtant ma courbe indique que je suis clairement au dessus de l'EV.. cette courbe prend elle en compte les mains de départ (préflop) ou uniquement à partir du moment où l'on part à tapis?
@+ et continue comme ça!

Je crois, mais je ne suis pas parole d'évangile, qu'elle compte les mains ou l'on est parti tapis et donc pas toutes les mains de départ...

Publier un commentaire