Abonnez vous!

Search

Surmonter le track(er): stage 3

De retour d'un WE londonien où le temps n'a pas été à la hauteur de la réputation de la capitale britannique (que du beau!), je profite de mon intermède no-poker pour livrer une suite à l'utilisation d'un tracker.
Dans un premier billet j'ai survolé les différents logiciels, dans le second comment améliorer son jeu, celui-ci sera consacré à l'adversaire.

Je vois deux façons d'utiliser les informations récoltées sur l'adversaire:

  • Post session: pour revoir les différents coups, étudier les shémas de mises, le type de mains jouées en fonction de la position... Ce type d'étude peut se faire sur des joueurs que l'on joue très souvent. J'avoue avoir rarement eu cette démarche car elle prend pas mal de temps et le nombre de joueurs auquels je suis confronté est trop important. C'est plus pour les joueurs des high stakes: rappellez vous la revente de hand history des mains jouées contre isildur1....
  • En cours de session: l'affichage de certaines statistisques sur la table par l'intermédiaire d'un HUD permet de prendre des décisions pendant la partie. C'est ce dont il sera débattu dans la suite de cette article.
Un HUD est un logiciel complémentaire qui utilise les données enregistrées par le tracker et les affiche directement sur la table en dessous de chaque joueur. C'est un outil essentiel du multitableur, ce dernier n'ayant pas la possibilité de suivre les actions sur toutes les tables.

Outre l'affichage des statistiques, le HUD donne également une info que je trouve essentielle: il affiche les cartes muckées.
Et oui, quand tu muckes tes cartes car j'ai montré une main plus forte et bien je sais ce que tu as jeté. Je sais du coup ce avec quoi tu as suivi mes mises ou ce avec quoi tu as tenté de m'arracher le pot. Et quand je vois que tu call toutes les streets avec la troisième paire ou un tirage quinte ventral et bien sache que j'en suis fort heureux petit pigeonneau!

Revenons sur les stats affichées. Chacun verra midi à sa porte (ou 14 heures si t'es un lève tard).
Parmi celles qui me paraissent essentielles:
  • VPIP/PRF/AF: déjà présentées dans le post précédent, elles permettent de cibler l'adversaire: large agressif, tight passif, ... Le taux d'aggressivité est également très intéréssant lorsque l'on trouve son flop. On pourra laisser se pendre un adversaire teigneux et au contraire miser systématiquement contre une moule pour value. Exemple contre RaoulVolfoni, tu le laisses s'exciter et contre Eiffel tu mises.
  • Fold to flop bet, fold to flop continuation bet: un pourcentage élevé de ces valeurs et tu peux miser systématiquement au flop de façon rentable. Exemple: Eiffel tu mises.
  • Attemp to steal: un joueur qui vole beaucoup méritera quelques 3Bet des blinds pour du resteal. (je balance pas là je garde sous le coude)
  • Leave BB/SB to steal: il sera rentable également de tenter des vols sur un adversaire avec une valeur élevé. Pas de petits profits! Exemple: Stefal de BB, tu relances.
  • Préflop 3Bet et fold to préflop 3Bet: La première nous permet d'évaluer la dangerosité d'un 3Bet de l'adversaire, la deuxième nous permet d'évaluer la rentabilité d'un 3Bet sur l'individu.
Bien sûr d'autres statistiques peuvent être ajoutées, mais il est difficile dans un laps de temps court de consulter toutes les données.
D'autres part, ces informations concernent l'ensemble des mains jouées contre un adversaire et il est nécessaire d'adapter sa décision au contexte.

A noter également que les stats de Hero sont également affichées par le HUD mais uniquement pour la table et la session courante. Cela perrmet d'évaluer l'image que l'on a à la table et de moduler son jeu en fonction de celà.

Ce soir aura lieu la quatrième manche du championnat des bloggers.
Je n'ai toujours pas de tracker fonctionnel sur BWin, la prise d'info se fera donc encore une fois à l'ancienne. Toujours difficile car je joue quelques tables de cash à côté.
Si j'avais un tracker, je pense que j'aurais les informations suivantes sur mes adversaires:
  • D8: pas assez de mains pour établir une quelconque stat, l'animal jouant l'élimination la plus rapide
  • Eiffel: fold to continuation bet à 66% (soit toutes les fois où il ne touche rien), tendance au all in avec les petites paires
  • Stefal: leave BB/SB to steal à 90%, les 10% restant c'est qu'il a une main. Attention, pas vraiment le profil de la serrure quand il n'est pas de blinde.
  • Kof: ses cartes muckées montrent une facheuse tendance à aller chercher des quintes ventrales au bout du monde.
  • RaoulVolfoni: fold to préflop 3Bet à 80%, faut lui mettre sur la courge quand il mise avec ses poubelles.
  • Celtic: mode all in sinon rien. Ca donne du 20/20/0 0 car il est à tapis préflop,donc pas de mise post-flop
Bref ce soir, je vais devoir me sublimer pour espèrer faire ma place dans le haut du tableau.
Un bilan de janvier médiocre: +350 en bankroll, pas une seule table finale en MTT (bon j'en ai pas joué des masses non plus), en queue de peloton pour le championnat blogger (30ème).
J'espère que février s'annoncera sous de meilleurs auspices, à commencer par ce championnat...

Tenez vous le pour dit, ce soir ça passe ou ça passe...

Et toi sinon, janvier bien bien ou bien?



20 commentaires:

Maintenant que tu as déjoué toutes mes ruses de fish, il va falloir que je fasse gaffe aux quelques points que j'ai d'avance sur toi !

Heureusement j'ai un cousin qui bosse chez ton fournissuer d'accès internet et il m'a prédit une avalanche de déconection pour toi ce soir.
Ça m'a coûté cher, mais si ça peut te mettre or course quelques temps, c'est toujours ça de pris !

@David: bon tant mieux pour toi, c'est pas ce que j'avais cru comprendre de ton dernier post (hihihihi)

@Kof: là t'as trouvé une bonne faille qui peut te permettre de garder l'avance que t'as pris. Je vais me trouver une clé 3G pour parer ce moove...

Quel fourbe ce Kof.
Pas de ça chez Raoul. Ce soir, je la joue à l'ancienne, à coups de 3bet ou 4bet light.

Et mes poubelles vont toucher leurs flops, qu'on se dise !!

@raoul: ca va êre une confrontation virile!

Good luck Rincevent, FTW ! Je prends mon retour de bâton, fort logique, j'ai fêté à cette occasion mon premier destackage par un one outer (suivi par un 2-outer quelques mains plus tard, mais pas de tilt alors c'est bon, j'ai même réussi à faire une TF dans le 180j. 4.40$ de PS moins de 20 mn après).

janvier horrible pour moi!
ce soir je me vengerai lors de la 4eme manche...
Pas la peine de compter sur les 300 points de la premiere place, j'ai posé une reservation!

@K: le one outer un grand classique. Il m'est normalement réservé, c'est donc que tu joues dans la cour des grands...

@D8: pour la première place y a surbooking, je suis déjà dans la liste.

GL pour ce soir, en esperant qu'on soit à la meme table pour raler en direct sur les bads qu'on se prendra en parallèle en CG ;)

@Enkil: j'espère qu'on en rigolera pas car on en aura pas! (positive thinking)

Ah ouais, faudrait que je relise 2/3 fois par jour cet article.....

eh ho, je fais aussi du floating, moi ! pas plus tard qu'hier soir...

sauf qu'il faut un minimum de profondeur (chez soi et chez vilLain) donc, rarement le cas en MTT/Sng...

mais c'est vrai que je folde bcp pre-flop, n'ayant pas envie de perdre des jetons dans un coup avec une main foireuse

pour le all-in avec pp, deceles-tu un leak ? je suis sérieusement preneur de tout article théorique (orienté SnG) sur le sujet ! :-D

Bon, encore un bon article ;-)

@eiffel: pas de leak. Je suis seulement tellement orienté cash que je n'ai pas toutes les ficelles du jeu en MTT. Je compte bien sûr m'améliorer et j'ai déjà mis en pratique cette technique pas plus tard que lors de la dernière manche du championnat.
La différence entre le cash et le MTT: tu protège ton stack ou tu protèges ta main.
Ce qui est sûr c'est qu'avec un tapis faible, c'est la bonne chose à faire. Avec un tapis plus profond... pas si sûr.

Merci pour le bon article, je vais finir par croire qu'il faille me reconvertir dans le journalisme d'investigation.

nous sommes 100% d'accord. Y compris sur le all-in avec petites PP en deepstack ! c'est justement l'avantage d'être deep, pourquoi faire des coups plus élaborés ! :-D

Je te souhaite des tas de bonnes choses pour le mois de février :)

Ta présentation au sujet des trackers me donne presque envie de m'y intéresser, pour le moment je m'abstient, au pire, j'ai 4 tables maximums. Est-ce intéressant pour juste 4 tables ?

J'arrive à gérer les 4 tables (suivre le mouvement)...

Au delà, je ne pense pas que je pourrais suivre...

En fait, 4 c'est une extrême limite pour moi. 3 ca va mieux...

en SnG, le tracker a peu d'importance car tu a rarement suffisamment de mains pour que les stats soient pertinentes, et puis, tu ne connais pas les stats en fonction du niveau de blind (un joueur peut-être plus ou moins loose aux blinds 10/20 qu'aux blinds 100/200)...

D'accord avec eiffel sur ce point là.
En plus 4 tables, tu peux raisonnablement suivre l'action.
Ca peux toutefois t'aider à dessiner un portrait général sur des joueurs que tu affrontes régulièrement. Mais pas sur que ca vaille l'investissement surtout en low limit.

et, Rincevent va encore être d'accord avec moi :-D, il faut savoir interpreter les stats du tracker, c'est quasi un métier !

par exemple, regarder l'AF, c'est bien, mais faut pas oublier de la regarder pour chaque street, certains joueurs étant très aggro PF, mais se dégonflent vite sur flop, turn, river...

Ca m'ennuie de faire le mouton et d'être tout le temps (ou presque) d'accord avec Eiffel, mais c'est encore une fois le cas.

Publier un commentaire