Abonnez vous!

Search

Sunday broky sunday...

Bon autant rassuré tout le monde de suite (même si j'en vois qui se délectaient par avance), je suis loin d'être broke mais le titre me plaisait pour évoquer ma session dominicale ou j'ai perdu tout ce que j'ai joué!

Un programme chargé en MTT (trop?) avec les 16ème de finale de la ligue DavidLPoker, le tournoi turbo du challenge blogger, le tournoi deep du challenge blogger et deux tables de NL50.

Turbo.

Aucune affinité pour ce mode et je vais trouver le moyen de boiter en payant le tapis de tof qui est parfois fantasque avec 66 contre TT et je vais finir jenesaiscombien (genre 47 je crois) sur un flop 6Tx.


Ligue DavidLPoker.

Malgré un set trouvé en début de tournoi qui rapportera peanuts, je trouve le temps long.
Pas moyen de jouer quoi que ce soit avec une rimbabelle de calling station qui s'embarque dans toutes les relances.
Je finis par trouver un joli spot ou je balance mon tapis avec TT, espérant avoir encore un peu de FE avec mon maigre tapis.
Que nenni, je suis payé par quatre joueurs et un as au flop scellera mon ejection à la 127ème place!

Deep.

Seul à avoir répondu à l'appel de Kof pour un last longer, je subis un peu la pression du challenge en essayant de ne pas faire de faux pas.
Pourtant j'ai une envie grave de passer en mode tilt aggro ++ suite à la débacle que je subis en cash a côté.
Mais ce petit challenge entre nous me permettra de m'accrocher comme une moule à son rocher.

Je vais jouer tranquillos peinardos en mode serrure double tour.

Suite à un pot perdu face à un joueur un peu gambleur, je vais payer quand même son tapis avec AK contre QJ et doubler.

Une relance en middle position se fait relancée par nicocalim. Je call. Un as au flop, il fait un continuation bet et j'envois mon tapis. Il paie avec TT ne croyant pas à l'as et me permet de doubler. Je passe à ce moment deuxième en chip.

AQ de BB, je paie un min raise de Chwin Gum, un coup de check raise sur un flop Axx et je prends le pot.

Bref je me maintiens difficilement et avec Kof, on va se suivre au classement.
A 20 left, on est collé serré. Et c'est la guerre du fold fold entre nous.
Qui fera la première erreur?

J'entrevois la porte de sortie quand il envoie son tapis face à un relanceur précoce qui paie. AK contre QJ et la main de Kof tient!

Merdum, il a doublé.

Fini le fold, une relance de NicoCP95 qui m'a bouffé tout mes spots de steal depuis un bon moment déjà et je boite avec 66. Payé par TT et je perd une nouvelle fois cette confrontation!

Je maintiens toutefois ma 7ème place au général (malgré ma sortie du turbo) et garde quelques chances d'accèder à l'open du cap!

Cash game.

Surnaturel.
Le bouton doom switch a tourné à plein  régime.
J'aurais du me méfier quand en début de session je me fais craquer AA par ... tiens toi bien ... 72 (suited quand même)!
Ca sera comme ca tout du long.
Madame qui est à mes côtés intriguée par l'enjeu terrible du last longer avec Kof n'en crois pas ses yeux non plus.
Toutes mes mains se font éclatées flop, turn ou river.
KK se fait plier par 95, AA par KT, etc...
J'avais déjà connu un bon bad run, mais là c'est le ponpon.
D'autant plus énervant que chaque fois c'est par chattage d'attardé...
Je mettrais en post demain les mains les plus cocasses pour me soulager et pour faire marrer mes méchants lecteurs.

Je perds mes deux caves de NL50.
Bilan -96€.
J'ai claqué ma plus grosse perte, satisfaction de la soirée?

Même si c'est une légère broutille pour ma bankroll, c'est mon amour propre qui en prend pour son grade ce soir.
Bloody Sunday!



About KOF.

Comment Kof peut il réunir autant de talent?
Il s'agit vous l'avez bien compris d'un joueur exceptionnel.
Son terrain de jeu, le freeroll, évoque son détachement le plus total à tout ce qui est pécunier.
Libéré de la contrainte monétaire, le brillantissime technicien peut exprimer tout son art.
Sachant varier son jeu et son image, il est capable de faire des call pour des tirages ventrales hors côtes pour mieux piéger son adversaire quand il a les nuts.
J'ai été bien mal inspiré d'aller me frotter à un tel monstre du Poker et j'aurais eu plus de chance en allant faire un HU face à Phil Ivey.
Cette intelligence, cette science et l'aura qui se dégage du personnage transpire également sur son blog dans lequel le lecteur peut s'abandonner à une joie contemplative.
Tout en s'extasiant devant les performances inégalées de l'athlète, le lecteur est emporté dans le tourbillon verbale d'une prose digne du plus créatif des auteurs.
Bref, mais comment Kof peut il réunir autant de talent?


Qui paie ses dettes s'enrichit.

Pas de question con pour aujourd'hui, j'ai déjà trop donné pour les bonnes oeuvres!



PS:
Pour jouer au poker en ligne, pas besoin de conseils ni de coach d'elkorsico, il suffit de faire all-in pendant les freerolls pour gagner un package pour l'Open du Cap d'Agde.



12 commentaires:

Je compatie pour les horreurs que tu t'es pris hier, c'est dur !
Sinon pour la fin de ton article, c'est sans doute ton meilleur depuis que je te lis (c'est à dire depuis le début) ;-)
Aller je sais que normalement tu aurai dû gagner ce last longer (même si ça se passe plutôt bien pour moi depuis 2 semaines) du coup je reconduis notre pari pour la prochaine manche pour que tu puisse me sortir en revanche !
En tout cas rien n'est perdu pour le challenge blogueur, accroche toi !

Et ta bankroll elle en est ou si c'est pas indiscret ? au minimum 1K je pense.

Désolé pour ceux à qui j'ai pris la chatte ;), si vous pouviez me la laisser encore un peu.
Genre jusqu'à la finale de Dublin ça serait sympa.

pas vu l'invitation au last longueur de Kof, je suis partant si vous remettez ca demain ! Cela aurait évité de m'envoyer en l'air pour me défouler.

Parce qu'il se trouve que j'ai vécu le même week end que toi en cash game. Un truc de malade, j'avais jamais vécu ça. J'ai pas le souvenir d'avoir gagné une main en cash game de tout le we end .... -300 $ au final quand même. J'en reviens toujours pas.

On ne se connais pas, au moins virutellement, mais je me permet de réagir sur ton commentaire. Si on a la BK pour jouer en NL50 on ne peut pas être affecté par la perte de 2 caves. La variance est présente en CG que c'est quelque chose qui peut arriver que de perdre nbre de gros coups. Ou alors tu as un trop gros attachement à l'argent et dans ce cas tu ne peux pas jouer ton meilleur poker.
Ce n'est qu'un avis, n'y vois aucune agression.

@Kof: GG pour hier, j'étais quand même bien en place!
Je me doute que aimes ccet article...

@raver: je cash out mensuellement, donc ma bankroll monte doucement... actuellement dans les 1400...

@RAoul: on verra si je remet ca, faut que je passe la phase badddd.
La vache et moi qui me plains, t'as pris cher!

@coyote: c'est pas tant la perte de 2 caves qui sont une facétie, que le fait de me prendre horreur sur horreur qui me fait mal au derche!
Si en plus tu comptes les MTT ou je me latte, t'imagines que le bilan de la soirée est plutôt moche!
Niveau variance, j'ai connu d'autres passages comme ca et il y en aura bien d'autres encore. That's poker.
Je n'y vois aucune aggression et c'est libre expression ici :)

@Raul, c'est OK pour moi, l'enjeu, toujours le même, le perdant écrit un post élogieux sur le vainqueur !

Et sâche que j'adore qu'on flate mon égo ;-)

lol Kof.
C'est Ok pour moi.

quand je te dis que MTT et cash game ne font pas bon ménage ! :D

j'attends avec impatience ces mains (gniark gniark gniark)

en parlant de premier, c'est moi qui est posté le premier commentaire sur le blog de Rincevent !!!

I'M THE FIRST ! :D

@Eiffel: yes, surtout que c'est un peu grace à toi que ce blog existe: j'etais presque sur d'avoir au moins 1 lecteur!

Idem pour moi.
Mais que ferait-on sans Eiffel ?

Publier un commentaire