Abonnez vous!

Search

Vol au dessus d'un nid de donk

Il ya des soirs, j'ai l'impression de jouer contre des échappés de psychiatrie.
Des psychopathes qui n'ont rien à perdre, des types qui ont posé leur cerveau pour mieux faire briller leurs canines affutées ou leur tendance à se jeter contre les murs.
T'as beau être stoique comme un chef indien, il y a toujours un moment ou t'as une envie furieuse d'en terminer avec les légumes...
Hier soir session mixant un MTT, 2 tables de NL50 et 4 tables de NL20.

MTT.

Je ne me suis apercu de rien de suite.

Un petit AQ au bouton et je relance 4 limpers. Un flop AA3 qui me plait pas mal, je mise flop, turn et river suivi par un joueur qui tirait pour "je me demande encore quoi" et qui jettera au dernier tour.

La main suivante, je call une relance de 5BB au cut off avec 99, mais BB balance son tapis suivi par le relanceur initial. Les blindes sont à 20 et le tapis moyen encore de 1500...
AKo contre AQo.
C'est mode gambler ce soir, les dingues sont lâchés!

Ca boite dans tous les sens avec any two, et ca rebuy sec.

AK dans les mains, je fais une bonne relance au vu du panel. Quatre limpers suivent, le cinquième envoie le tapis suivi par un autre dingo. Je fold et regarde s'affronter QQ contre TT. A noter que les deux avaient limpés avant ma relance, préparant probablement chacun un New York Back Raise.
Ils sont coquins les bargeots.

Je vais me faire un ptit limpe avec 66 mais jetterais au flop, les excités n'ont pas encore pris leur cachets.

Une relance avec AQ et ... je prends les blindes!
Oh les gars c'est l'heure de la sieste ou quoi?
On a enfilé la camisole?
Faut dire que la période de rebuy est passée, mais ca gamble quand même quasi autant.

Une bonne période de disette à observer les furax à se balancer leur tapis par la tronche.
Ben quoi? Ax contre Ax, combat de titan!

Tant et si bien que je me retrouve au bouton avec une premium: K3o.
Bizarre, personne n'est rentré dans le coup... ca sent le coup fourré, l'embuscade.
Un M de 5, plus trop de choix, je boite. Surrelance à tapis de SB pour isolation (sauf que BB il a un tapis plus petit que moi alors ca isole pas bien plus)
Bon je prends la cellule capitonnée et me retrouve contre 88.
Pas de K sur le board, et cest moi qui me me fait dépecé.
Exit 60ème.


Cash Game.

Les tables de NL50 sont remplis de donk furieux.

Te dire, je constate un pot à 50€ K8o contre Q9o carte haute à la river.

Y a notamment un type qui relance tout et n'importe quoi. Et il trouve des clients qui paient et relancent avec tout et n'importe quoi.
Génial!
Je vais rentrer dans plusieurs coup et aller chasser des tirages contre les cotes de pot.
Sauf que les cotes implicites sont miraculeuses.
Sauf que aucun tirage ne rentre et que ca me coute un oeil pour béatrice.

Les malades vont se donner un moment pour les vers, puis le départ du plus virulent va plus ou moins calmer le jeu.

Je vais alors entamer une longue remontée, surtout grâce aux tables de NL20.

Mon bilan refranchit péniblement le seuil de la positivité.

Un limpe de SB avec K4 et je touche un flop miraculeux 34K. J'arme un check-raise et le balance en pleine face d'un déséquilibré.
Turn briquette et je propose de mettre son tapis à mon adversaire. Il m'oblige et présente KQ.
River Q  tu t'en doutes...

Je ferme petit à petit mes tables.

Il ne m'en reste qu'une à l'écran quand je trouve QQ en middle position.
Relance payée par bouton et SB.
Un flop J haut et je fais une bonne mise de continuation, suivie par le bouton qui joue 60% des coups.
Une brique pique au turn, je rebelote et il suit toujours.
Un nouveau pique river. Je fais un petit value bet, un peu angoissé du tirage couleur runner runner. Avec de tels donks tout est possible.
Mais non, rien de tout ça!
Il paie et montre ... KK.
Craquer par un légume!

Je vais finir le tour en limpant any two en call-tilt sans rien tirer et fermerais la table.

Bilan à -28€.
Beurk.

Heureusement la veille j'avais fait un petit +31€ en NL.
Et encore un petit +6€ en omaha alors que j'étais encore une fois short stack. Faut bien avouer que j'ai été aidé par un carré floppé que j'ai sous joué jusqu'à ce qu'une quinte rentre pour mon adversaire. Un regret, c'était le seul full stack de la table et j'aurais cavé plus ...
Du coup hier, j'ai zieuté un moment une table de PLO50: j'y vais, j'y vais pas, j'y vais, j'y vais pas.
Pis je me suis déballonné cause le multitabling rempli de barges à tous les étages et pas envie de me faire peur dans ces conditions...

Bon sinon toi animal lecteur (tu le note celui là!), tu te fais aussi des petites sessions avec tes potes de l'asile?




F33KZEDV8JU3



9 commentaires:

trop fort! encore un excellent billet... "animal lecteur", j'adore !

sinon, oui, il m'arrive de sortir avec mes camarades AnotherK, SharkFisher et Rincevent (on cherche encore qui est le plus fou...) ! lol

Y'a des jours, faut pas insister mais bon sur le long terme c'est justement psk y'a des fish pour jouer des légumes qu'on est gagnant ^^

GL sur les tables!

destacké par un légume, c'est pas jojo. C'est ce qui s'appelle dans le jargon populaire "se faire carotter".

de toutes façons tu joues comme une patate alors bon..

@Eiffel: ouais la barre est haute!

@Eilen: GL à toi aussi

@Raoul: j'ai qu'a roté

@D8: moi au moins je sais mettre un lien dans un post monsieur!
Avec ou sans patates? Cent patates...

Excellent post...comme toujours ;)

Sympatrick ce post ... Ok je sors, j'ai pris cher hier mais pas sur les tables de poker, j'ai destacké de la kilkenny à fond, recavé 8 fois si je ne m'abuse, je vais ptetre faire un blog de soiffard, j'aurai du matériel pour poster au moins.

@alcoss: merci

@K: t'auras au moins moi comme lecteur amateur...

Animal Lecteur, mdr !!!!

On à retrouvé Audiard, et il s'est mit au poker !

Publier un commentaire