Abonnez vous!

Search

Droit dans le Namur

Samedi matin, le réveil sonne naturellement à l'heure prédite et je bascule en mode voyageur.

joueur de poker de tournoi live ou le syndrome du pigeon voyageur

La matinée aurait pu mieux commencer, je frise la mauvaise blague lorsque ma carte de crédit est avalée à la station essence.
Sauvé par un démontage rapide de l'appareil, je me met à enquiller les kilomètres direction la Belgique.

Après un passage pénible entre Nancy et le Luxembourg, je me trouve irrésistiblement attiré vers une nouvelle station essence luxembourgeoise ou nos amis belges se ruent tels des moustiques sur mes chevilles.
Effectivement, le prix de l'essence est bas mais il faut le réévaluer au prix de la file d'attente et celà me coutera un joyeux retard.

La quête de mon hôtel sur Namur sera également quelques peu épique, le plan que j'avais préparé m'indiquant des routes en sens interdit et mon sens de l'orientation légendaire devra combler les lacunes de google maps.
Arrivé sur place, je me fends d'un achat de connection wifi pour me tenir aux nouvelles. La technologie fait de nous de sombres geeks parfois!

J'avais déjà appris via le twitter de stefal que cheveux de feu avait brûlé son stack et il me tardait de connaître la situation des autres membres du Trium Verrat (NdR: pas d'erreur de frappe).

Et la mauvaise nouvelle ne tarde pas puisque Fred alias D8 était fraîchement éjecté, le souffle de cette propulsion gazouillant également sur twitter.

Changement de programme pour moi, j'avais prévu une légère sieste récupératrice mais j'aimerai alpagué le coquin avant qu'il ne s'esquive.

Direction donc le casino de Namur au moyen de mes petites jambes car les navettes annoncées n'ont d'existence que dans l'imagination du webmaster.

Là, le personnel peu aimable me badge comme le pigeon (voyageur hein!) que je dois être.

Un tour rapide dans le tournoi et je n'aperçois pas ma cible. Je trouve toutefois Matthieu confortablement installé (joke inside) dans le coin presse et je me présente au sympathique jeune homme.

Retour sur mes pas pour une deuxième passe qui me permet d'apercevoir l'auguste Stefal encore en jeu.

Puis devant l'entrée, une coupe de cheveux originale vient à me rappeler quelqu'un. Je m'approche à pas de rat musqué (loup je l'utilise plus loin) et demande à mon interloqu'uteur s'il connait un certain D8.

Bien sûr, il s'agit de ce glorieux personnage en pleine tentative brouillone de twitt avec l'iphone de Stefal, le destinataire de sa gaucherie étant ma pomme.

Après une collation liquide pendant laquelle il me narre ses mésaventures, il me fait faire le tour du propriétaire et me présente en prononçant mon pseudo à l'américaine à une floppée de personne.

Manifestement, l'animal est connu comme le loup blanc et autant dans son élément que Paris Hilton dans une boîte branchée. (non, non je me mettrais pas de photo de Paris.... bon vraiment si tu insistes...)

le joueur de poker blogger star system

Je rencontrerais ainsi (trop) brièvement julien, loïc, ricardo, steven, et jeeby bien sûr!

Malheureusement, jamais deux sans trois et le dernier mousse (de bière, pas le petit marin qui passe à la casserole au vu du gabarit) que taire débarque avec la mine des mauvais jours.

Je le savais immpressionant en photo, mais en vrai quand il pose ses bras sur ta carcasse, tu pries pour qu'il ne t'en veuille pas.

Quelques atermoiements, quelques regrets, quelques ruminements plus tard, nous allons ensemble déguster quelques moules accompagnées d'un soupçon de trucs mousseux.
Entre parenthèses, je rejoins ici l'avis de fred, les moules sont chères en Belgique!
Un moment extrèmement sympathique au milieu de ces deux monstres conviviaux durant lequel j'essaierais de faire bonne figure malgré ma timidité naturelle conjuguée à la fatigue du trajet et à l'anxiété.

Anecdotiquement, j'ai trouvé cocasse que chacun appelle les autres par son pseudo. Même ces bougres qui commencent à bien se connaître s'interpellent pseudonymiquement!

Nez en moins, l'heure de la séparation arrive et mes compères ont un peu de route à effectuer pour regagner leurs pénates.
Pour ma part, je rentrerais tranquillement à mon hotel pour savourer une rasade de télévision wallone française.

Reveil matinal puis finalement lever tardif le dimanche matin.
Livré à moi même, je vais errer de ci de là sur les bords de la meuse admirant le charme désuet des vieilles demeures du bord de rivière, stimagtes d'un passé manifestement riche.
La quiétude estivo-dominicale apaise doucement le stress induit par l'évènement qui m'attend.

Retour au Casino où finalement le side event sera capé à 120 participants.

Je prends place à ma table, seul pendant un court moment.
Celle-ci finira par se remplir petit à petit jusqu'à l'ouverture des hostilités.

J'entame une phase d'observation plus ou moins facilité par les cartes qui me sont distribuées.
J'ai à ma gauche un belle calling station, qui va perdre énormément de son stack avec un jeu bien sur large et passif.
A ma droite, un jeu que je qualifierais également de large au vu des quelques mains qu'il montre.
Un jeune joueur me parait plutot bon et est largement respecté au vu des folds qui lui sont prodigués.
Un autre est plutôt du style bluffeur et il montrera quelques unes de ses prouesses.
Je les vois pour la plupart jouer avec dextérité de leur jetons, et je m'abstiendrais de jongler gauchement.

Un limpeur UTG, je vais ouvrir avec TT et il me suivra. Sur un flop 97x, il me check min-raise et je vais jetter ma main. Mauvaise lecture, il me dira avoir eu 89...

Je vais perdre un ou deux autres coups médiocres, puis arracher un pot à 4 limpers avec la seconde paire.

Une petite boulette, je me mélange les pinceaux dans une relance en position intermédiaire avec ATs à deux fois la blinde. Bluffeur me suit au bouton et je couche sur un flop qui ne m'a pas arrangé.

Je trouve les rois alors que le bon joueur à ouvert en début de position et il couchera AJs sur mon 3Bet.

Un joueur avec un stack important viendra combler la dernière place libre peu avant la pause.

Quand celle-ci arrive, j'ai perdu environ 15% de mon stack initial.

De retour sur la table, je call avec 77 et couche ma main au flop sur une mise de continuation de bluffeur.

Puis l'erreur de débutant tombe, tel le couperet sur le cigare de fidel.
Premier de position, je découvre QQ. Je lance un pion maladroitement et le croupier me dit call. Initialement, je voulais relancer et je bafouille un oui call peu convaincant. Calling station suit, puis le dernier arrivant relance.
Et là, trois autres joueurs suivent.
Je regarde le pot bavant d'envie car il représente 80% de mon stack.
J'avoue ne pas trop tortiller, je ne suis pas ici pour faire de la figuration.
Ni une n'hideux j'envoie mon tapis espérant profiter de mon image serrée et de mon limp UTG avec bafouille de relance.
A ma droite, le joueur qui venait de coller s'écrie qu'il le savait et qu'il n'aurait pas du!
Le relanceur est bien embêté, se tortille dans tous les sens et finit par coller.
Manifestement ca aurait du en rester là, mais ... le bon joueur surrenchérit en envoyant son tapis mettant l'autre dans l'obligation d'en faire autant pour suivre.
Là, je sais que ca sent pas bon pour moi. J'espérait au pire me trouver face à AK et je sais que ce n'est plus le cas.
Le relanceur initial jettera sa main, AK et je vais me retrouver face à KK.
Pas de miracle sur le board et je serais le premier sorti de ma table.
Un as est quand même apparu à la turn et dans tous les cas, j'allais perdre le coup.

Pas vraiment de regrets, je pense que les conditions étaient belles pour tenter quelque chose.
Si je prend le pot préflop, je passe dans le haut du panier.
Si je prend le pot à tapis contre AK, là je grimpe carrément sur l'anse.

Non, la seule erreur, c'est que mon bafouillage à probablement fait penser à mon adversaire que j'allais bouger derrière. Sinon, je trouve extrèmement mal joué de laisser un pot avec autant de monde et il n'avait pas vraiment le profil à ça.
S'il avait surrelancé, j'aurais pu m'en sortir à moindres frais...

Toujours est-il que j'ai quand même été sonné par le coup.
Je suis allé dire deux mots à Matthieu en mode stone sans charden, puis je suis sorti et ... me suis perdu en me dirigeant dans le sens opposé de mes desiderata.
J'en avais perdu mon orientation, ressassant, ruminant, compulsant, grommelant mes déboires.
Malgré l'expérience quelque peu raccourcie par les circonstances, je tire quelques enseignements de tout ça:
* Stefal et D8 sont à la hauteur de la sympathie que je pouvais avoir pour eux.
* je dois renouveller plus souvent l'expérience live pour me sentir à l'aise.
* un DSO (je ne parle pas du side) n'est pas un tournoi pour faire une bankroll live, le niveau y est bon et il doit être un moment de plaisir pour joueur confirmé.
* je ne dois plus jouer QQ.

Bref,
c'est tout beneff,
 même si je repars en slip et avec une seul chaussette. (prononcer chausseff pour la rime)

J'avais initialement prévu quelques photos de Namur, mais j'ai laissé mon appareil à l'hôtel pour ne pas m'encombrer au casino. Les quelques clichés que j'ai pris l'ont été avec mon portable, celui que Fed déteste puisqu'il a le même, mais il faudrait que je remette la main sur la connectique.

PS: désolé pour le titre Fred, ca fait deux jours que le l'avais en tête et je m'aperçois après publication que tu as fait le même.... J'en avais bien sûr un autre en cas de succès, je n'avais pas anticipé la débâcle...



23 commentaires:

arf, dommage.
Déçu de ne pas t'avoir rencontré, mais devant mon élimination précoce, j'ai préféré profiter de la famille, ce sera pour une prochaine fois ;-)

Sick le tournoi, pas grand chose à faire.

Sympa de t'avoir rencontré même si tu n'en fait pas référence dans ton billet ;)

++

clin d'oeil assez drole que tu sautes avec deux dames!
C'est ton destin..
Au fait les droits d'auteur pour le titre sont de 12 moules belges..
It was a great pleasure!

@jeeby : ben il parle d'un certain matthieu en mettant en lien ton blog, y a erreur sur le prénom semble-t-il... :D

@rincevent : tout ça pour ça ? lol

bon, il reste l'essentiel, tu as rencontré les blogueurs ! ;)

+1 avec D8 QQ c'est vraiment ta main maudite lol
Et pendant ce temps-là, je jouais un tournoi à l'ACF, faut que j'écrive l'article demain matin ;-)

Cà valait le coup quand même d'y monter là haut, bien content pour toi.

That's poker. Ca ne pardonne apparemment pas.

Les moules sont chères en Belgique ?? Non, mais à Namur OUI, loll.

Désolé que ton séjour chez nous se soit passé si rapidement aux tables. Next time perhaps :)

T'aurais du min-raise UTG avec les QQ, c'est le move préféré de tout le monde, ils se seraient énérvé et t'aurais pu fold tranquille.
Next time !!!
Bon on essaie de se qualifier pour Vienne ????

@Celtic: c'est la deception, j'aurais aimé rencontrer cheveux de feu :)
Next time ;)

@Jeeby: j'ai merdé le post! J'avais bien prévu de te citer, je me suis meme gouré en linkant matthieu sur ton blog c'est te dire!
Je corrige rapidos, dommage que ce fut bref :)

@D8: marrant car je l'avais prédit: je sauterais avec QQ vs AA/KK ... sauf que les papas là je les ai pas vu venir...

@Eiffel: ben tout ca pour ca :(
Nice experience!

@Kof: au plaisir de lire tes exploits!

@Shark: ouais, faut bouger un peu sinon c'est l'encroutage.

@titi: dommage que tu sois passé la veille!

Les Q te poursuivent jusqu'à Namur. Faut aller voir un marabout

next time!!
dommage pour tes QQ mais quand vilain flat call un raise en sachant très bien que tu voulais aussi relancer montre bcp de force (équivalent à call après 2 relanceurs)
pas de bol quand même sur ce spot, vilain joue bien le coup.

ps: pour ceux qui suivent pas Loïc=Magic

GG a toi et oui jette les QQ la prochaine fois,le prochain live ne sera pas un side mais le main et la win sera a toi

@K! le min raise etait trop utilisé, j'ai essaye de me demarque... c quoi vienne?

@Raoul: ouais fo que je trouve une mare à boue!

@magic: euh... 2 limpers + 4 suiveurs sur la relance... je vois pas quelle force ca montre... Surtout la force de connerie car j'ai toute les cotes pour rentrer avec n'importe quelle main et l'autre limper itou... tu te retrouves à 6 aux flops, elle est belle ta paire de roi...

@Carter: i hope so!

Du Live, du live, du live !!!

GL pour tes prochains MTT live !

Ravi d'avoir fait ta connaissance, bien que bréve.

Aïe, je sentais bien la perf pourtant..
Pour la prochaine;-)
tentes de te qualifier pour les FPS sur pokerstars, les packages sont sympas et assez accessibles..
Sinon tu es de st paul? on habite juste a coté genre 15 bornes :)
GL pou la suite et la reprise de grind!

Arg...Les Femmes...toujours aussi cruelles...
Dommage de ne pas s'être croisé...
Au fait pour la Belgique, on ne dis pas connu comme le Loup Blanc mais connu comme le Houblon
;)

@ricardo: clair, t'as raison: du live!
on se verra sur un prochain ;)

@tsy: je vais regarder les fps au casou ;)
je suis de saint paul a cote de saint etienne et toi de brignais? c'est plus genre 40 bornes, mais ca vaudrait le coup de se faire un truc!

@Arcanes: oui j'ai compris que tu t'etais enfuis...
Le houblon, je le savais c'est de là que vienne tous les épis dans la moumoute de D8!

Ne te transforme pas en Mr Grincedents non plus. Cherche des tournois plus près de chez toi et fais en plus.

En tout cas, j'espère que ton silence bloguistique n'est pas dû à cette première expérience manquée.

Pour ma part, mon PC a rendu l'âme. Il me faudra quelques jours avant de mettre en ligne un nouveau billet. Mais j'ai pris de l'avance au niveau de l'"écriture papier".

Notamment sur la suite du dernier article. Entre autres...

@Anonyme: euh, je grince pas ... enfin pas trop...
Le silence bloggistique est due à une grêve suite à un non-commentaire de stefal...
Pis aussi à pas-de-poker car vacances :)
Je risque de lire ton post avec du retard ;)

J'avais hésité à utiliser le mot "grève".

Concernant le Pas-De-Poker, j'y traine aussi mes grolles, mais c'est pas top comme coin.. un peu morose...Vacances forcées de merde!

Le retard de lecture n'est pas grave, tant que la compréhension est à l'heure.. enfin, faudra quand même te faire pardonner après.. En tenant ta promesse concernant le billet technique sur "le calcul de l'agression postflop selon les chances d'améliorer". Par exemple... ;)

c'est incroyable..9 jours sans post chz Rincevent c'est un peu comme 9 jours sans soirée VIP chez Paris Hilton.

Very Nice CR !
Quand ça veut pas... Ton prochain sera meilleur, bien meilleur (je peux pas tout dire ici) !

@lanonymedupoker : vive le Pas-de-Poker (62), creuset de l'esprit Chti !

@Fred: j'attendais que quelqu'un me dise que mon post etait bien...

@brduke: merci, je vais arreter la greve et remettre la marche avant :)

Publier un commentaire