Abonnez vous!

Search

Le syndrome du tobogan

L'ami Tsygalko faisait remarquer en commentaire du post précédent que je publiais peu ces derniers temps sur mes sessions actuelles.

A ceci quelques raisons:
* éviter de saouler mes lecteurs avec mes déboires et autres lamentations
* un volume un peu faiblard rapport à ce que j'ai pu débiter passé un temps.
* je rencontre quelques difficultés.

Passons sur les deux premières pour ne nous interesser qu'à l'ultime, celle qui fait mal (et dont découle la première).
Pour bien comprendre, voilà mon graphe depuis le début du mois sur winamax, cruel témoin de mon incapacité à décoller.

courbe de gain joueur de poker cahs game

J'ai le syndrome du tobogan: je monte doucement pour glisser rapidement vers le bas...

Après une première session en fanfare, une progression éclatée par une somptueuse scéance de tilt.

S'enchaine ensuite une belle phase merdique où je n'arrive à rien.
Puis enfin une remontée et je commence à y recroire mais derrière rebelote ca chie dans la colle et je stagne.

Les stagnations ont une raison simple: pas de gain de gros pots.
La dernière a été particulièrement gratinée puisque je vais trouver trois gros pots à jouer.
Le premier,  je floppe mon brelan et me latte avec une grosse tanche avec le profil du client parfait. Sauf que je détecte un full chez lui touché à la river mais je paie quand même son value bet pour vérifier et me faire arracher un oeil.
Le second va se jouer contre le même poiscaille qui a tendance à mordre à tous les hameçons. Et devine? Je floppe mon full direct cette fois. Sauf que Q turn, Q river et vilain qui s'excite... Je vais jeter mon full.
Ouais, t'as bien lu, j'ai foldé mon full m'amputant ainsi d'un bras.
Le troisième, c'est une quinte que je floppe direct et cette fois contre un vilain très aggro qui balance son tapis. Ca se resumera à un  partage river magik et là c'est le rake qui me débite une jambe...
De quoi se résigner à n'être plus qu'un joueur tronc, survivant mais avec le strict minimum.

joueur de poker homme tronc


Bref, je ne prend rien car dans ces limites le résultat d'une session se résume dans la capacité de gagner quelques gros pots...

Vendredi je vais pourtant enfin renouer avec l'ascension et l'espoir renait après une période de résignation.

Seulement je venais juste de regrimper l'échelle du tobogan et  hier soir j'ai envoyé dans la descente.

Je joue grosso modo deux gros pots et je perds les deux.
QQ de BB et je relance la moitié de la table et suis payé par la moitié. Je top mon brelan et balance une cartouche destinée à chasser les tireurs fous. Deux s'accrochent désespérément, dont un vraiment bourré aux omegas 3.
La turn fait rentrer l'horreur et il me relance à tapis.
Je vois tellement de all in pour info ces temps ci que je ne le crois pas. Malheureusement.
Tu me diras qu'avec 4 cartes d'une quinte sur le board, je devrais lâcher l'affaire.
Ben des fois non!
Des fois t'en as marre.
Des fois tu craques.
Surtout quand en face t'as un individu qui doit encore se demander si c'est la quinte ou la couleur la plus forte...
Je vais aussi me péter avec un AK que je joue aggro UTG (flop KxT) et vilain qui se contente de coller avec son brelan floppé me laissant me vider de mes jetons un peu tout seul. Vu la ligne de vilain, je l'imagine sur KQ et vu mon agressivité il doit penser que j'ai trouvé mon brelan de papas...
Faut dire que j'étais en train de rédiger en même temps le début de cet article donc légèrement déconcentré.

Brelan qui ne ferre personnes, premium qui font chou blanc, tirages joués aggressivement qui ne rentrent pas, ...
Rien de bien joli joli et pas vraiment de quoi être fier même si j'ai fait de jolis fold au milieu de ces vilaines choses.

Si j'ai noté ces derniers temps une recrudescence de joueurs plus corrects, il reste quand même quelques beaux spécimens à harponner.

Seulement voilà, je suis atteint du syndrôme du tobogan et je me jette furieusement dans la pente par impatience et déconcentration dès que je ne trouve plus rapidement un petit échelon pour grimper...
Mon tableau de marche est à l'eau, mon moral dans les chaussette plombé par mes propres conneries.

Voilà, je t'en cause pas trop pour éviter des post trop acides dont j'ai également le secret.



14 commentaires:

wow, chapeau bas, parvenir à jeter un full sur sa lecture d'un carré qui rentre (si j'ai bien compris)... c'est très très fort !

ça va bien finir par payer un jour tout ça, non ?!?

Moi je pense que ça va payer. Mais ne pense tu pas que revoir/faire revoir tes sessions serait bénéfique ?

Il y a bien des joueurs de CG Mid/hi stakes qui passent sur ton blog non ?

@Eiffel: full sup QQQ88 ou carré.

@Oliver & Eiffel: ca paierait si j'arretais de balancer mon tapis n'imp. Je fais un boulot de fourmi que je spew comme une grosse vache parce que au bout d'un moment ca m'excede de voir les types livrer les autres et pas moi!

je serais excédé pour la moitié du quart de ce que tu subis...

Ca va pas te rassurer, mais pour moi , c'est exactement la même. y a un contrat sur les SBO ou quoi?

Je sais qu'à un moment la variance va s'inverser, mais quand ?

Des fois ca arrive Raoul, je le vis en ce moment et c quand même super agréable. (en sachant qu'avant j'ai subi le double du triple du quadruple de ce que vit Rincevent).

Le plus dur dans tout ça est de justement rester déconnecte de toutes ces pertes pour continuer a jouer un jeu propre...

Revoir mes sessions m'a également beaucoup aide pour me rendre compte qu'en l'espace de 3 semaines, j'etais passe d'un bon joueur en une vieille sous-merde du poker sans même m'en rendre compte....
Travailler est super important pour se rendre compte quand on altère son jeu

@Raoul: c'est pas de la variance, c'est ma propre connerie qui me fait ùm'envoyer en l'air hier soir!

@Enkil: perso c'est vite vu, je sais pertinement quand j'ai merdé, pourquoi, etc...
Pas pour ça que je recidiverais pas :(

Voilà un post qui fait mal.
Je vie la même chose en live depuis le début de l'année (3 séjours à Marrakech des plus sombre pokeristiquement parlant) mon salut réside dans le fait que ce ne sont que des freerolls pour moi !
Mais je compatis.
Tiens bon.

c'est très bon de s'en rendre compte...et revoir les sessions ne servira à rien si tu sais déja que t'as mal joué. un ptit changement de format, du HU, du sng, juste pr changer un peu?

@Roms: surtout un peu plus de sérieux et de concentration. Spew off et ca ira mieux!

C'est vrai que ta mauvaise passe à l'air de durer depuis un petit moment maintenant.. je comprends mieux les quelques posts d'info pokeristiques ;-)
Le CG sur le long terme nécessite vraiment bcp de sang froid et d'application, c'est pour ça que je me suis reconcentré sur les tournois..
GL ça va revenir

Que te dire cher ami? Tu connais mon aversion pour le CG online... peut-être 1 ou 2 sessions défouloir pendant lesquelles tu balances un max dès qu'une pp se pointe? (pas sûr que ce soit un conseil d'ami à tout bien réfléchir ...)

Courage poto ! ton toboggan est digne d'Aqualand mais bientôt tu vas grimper l'Himalaya !!!
Petite cure de magnesium avec du repos, voir coupure pour mieux revenir avec plus de concentration...
En ce moment tu tilt car les vilains te poursuivent...alors change de costume et passe du côté obscur de la force toi aussi...
Rincevent...je suis ton père !!!

@Tsy: c'est bien la première fois que je galere autant...

@Shark: ptain je vais me faire des freeroll en mode gamble ca va me defouler!

@MArcico: lol

Publier un commentaire