Abonnez vous!

Search

La gloire des autres

la victoire, gloire du joueur de poker


La gloire des autres, c'est la petite Claire qui continue sur sa lancée en claquant une belle seconde place au SPT de Barcelone. Ils ont eu vraiment le nez creux chez 888 de recruter la donzelle dont j'ai déjà fait mille fois les éloges...

La gloire des autres, c'est Mrick qui à peine son congé sabbatique démarré se paie le main event des FTOP. Si j'ai souvent charrié l'ancien vainqueur du King 5, c'était en toute sympathie pour ce brillant garçon.

La gloire des autres, c'est fred dupont qui twitte sa victoire sur le classico de pokerstars.

La gloire des autres te remplit de joie pour eux.

La gloire des autres, une fois l'émotion altruiste évacuée, te bascule en pleine introspection, te renvoie ton image, te met le nez dans ton caca.

Si tu lis entre les lignes de pourquoi je joue au poker, tu devrais comprendre que je ne peux me contenter de me réjouir de performances par procuration.

Alors quoi? Qu'est-ce t'as foutu? T'attends quoi?

On line, ma plus grosse performance reste une seconde place dans un freeroll que je n'ai même pas été foutu de gagner.

En live, j'ai enchainé les échecs cuisants pour ma bankroll, que ca soit ici ou .

Il y a trois ans, je découvrais le poker et il m'a déjà fallu un certain temps avant de bien enregistrer que la couleur battait la quinte.

Il y a un an, j'étais persuadé d'être un bon joueur en passe de devenir un très bon et je mettais le paquet en terme de volume pour pouvoir progresser.

Avec du recul, aujourd'hui je considère qu'à l'époque j'étais juste moins mauvais que d'autres.
Avec du recul, j'ai conscience d'avoir progressé dans mon jeu mais que ma marge de progression reste énorme.

Si l'analyse concernant mon pauvre edge s'affine, le plan de route reste le même.
Bouffer du cash game, monter les limites, générer une bankroll pour éviter d'être scary money, se confronter aux scénarii.

Mon temps de jeu me permet difficilement de placer trop de MTT, autant se focaliser sur une activité permettant de développer ma prise de décision.

Je m'offre toutefois de temps à autres quelques tournois pour garder le contact avec les structures et la dynamique particulière.

Bref, je continue à bosser dans mon coin.
J'apprends.
Je m'entrainne.
Je me chauffe.
Je me prépare.

Un jour, je serais prêt.


PS:
Dans mon programme de préparation à très court terme, j'ai mis à l'ordre du jour le tournoi blogger d'IFU qui se déroulera sur winamax mercredi.
Décrocher une place pour le France Poker Tour serait plus qu'efficace pour doper mon perfectionnement.



PS2: pour être clair (sans e), je considère que la gloire des autres est un moteur pour continuer à travailler  sur le jeu, à se donner les moyens de nos ambitions. Une source de motivation et non un facteur de jalousie.



25 commentaires:

bien triste analyse, peu objective imo... :)

note que la prise de décision n'est pas la même entre MTT et CG, 2 disciplines qui finalement ne se complète pas si bien (voir le CR de Claire)...

décrocher le ticket FPT, rien que ça ? he bien, on se retrouve en finale pour en reparler ! ;)

@Eiffel: effectivement, les deux sont bien différents, mais pas incompatibles. Tout ce que tu apprends en cash, notamment en jeu postflop c'est tout benef.

pour le ticket, on verra... oublie pas de jetter tes dames :D

Je crois qu'il faut jouer "à son niveau" et se détacher des beaux résultats des autres. Si on tient un blog c'est parce qu'on a envie de bien faire et de le montrer au autres (égo du joueur) mais je pense qu'il faut savoir rester humble et ne pas vouloir faire comme les autres (j'en parle en connaissance de cause).

j'aime trop les femmes pour les jeter ! :(

@Coyote: faut de l'ambition, et la gloire des autres nous fournit un moteur motivant pour monter. Sinon autant jouer en play money le samedi soir!

@Eiffel: ouais mais deux c trop pour toi :D

Bonne chance pour la qualif Ftp.

Moi j'abandonne xD Apres avoir fait la bulle d'un donkament Ftp de 5000 pers je fini 6me hier xD

C'est pas encore cette fois que je vais gouter au mtt live.

On joue "pour le plaisir" aussi comme dirait Herbert Léonard.

@Eduens: mdr, ca enerve ca hein! :D

@Raoul: nice reference musicale :D
Si tu jouais que pour le plaisir, t'irais jouer en playmoney. Tu joues pour la gagne, pour la compete.

ton post montre que tu es sur la bonne voie
Continue a avoir la demarche de progression et ya pas de raison...
Wish u luck

@Matthieu: j'essais...
Merci pour la luck, j'en aurais besoin une fois mon edge epuisé :)
Ptet que je finirais par rivaliser avec tes perfs... Ou pas!

@rincy: tout à fait, une seule pour la vie me suffit amplement ! :D

@eduens : sick, en plus d'être bubble boy hier soir sur l'IFU28... :(

@matthieu : +1 mais faut plutôt fouetter Rincy, il aime ça ! :D

tin, pour une fois que je fais une perf, tu ne me cites même pas ! LOL

Sinon, bonne continuation ! (aucun doute la dessus) see you

@ Rincevent : avoir de l'ambition est louable et est notre moteur à tous mais ça n'empèche pas de jouer à son niveau et surtout de jouer notre jeu. Certains ont des facultés que d'autres n'ont pas et vouloir progresser vite amène forcément des risques comme être brooke par ex. Ceci dit tous les grands joueurs sont passés par là apparemment ...

@Celtic: sorry, j'ai lu ton affiche j'avais djà publié!
On se voit en finale du main WSOP :D

@Coyotte: c'est pour ca que je progresse lentement mais surement... Enfin j'essais.

Le travail, le travail, et le travail !
Quand on veut progresser, faut bosser.
Continue comme ça t'es sur la bonne voie !

Entièrement d'accord avec ta conclusion, il faut se donner les moyens de son ambition...sinon à quoi que ça sert tout ça?? ;)

@Kof: pas le choix, mais je préfererais avoir besoin de faire la feignasse!

@zara: ouais à quoi ca sert sinon?
Ben j'ai pas la réponse là de suite!

Un des meilleurs atouts au poker reste le mental.Même si on peut passer par des phases de désillusion, c'est la faculté de se reconstruire qui fait progresser...Si tu as la volonté comme moteur, un jour tu seras prêt...

J'espère que tu arriveras à ton but, mais quel but au fait ? (ah ah bonne question nan?)

@lessims: pff m'enfin c'est ecrit juste en dessous du titre du blog! Aussi gros que fil moumoute!

Devenir aussi grosse que Phil? ah ah pas dur, bouffe au Mac Do

Eh oui, on est contents, mais toujours un petit peu jaloux quand d'autres gagnent, même si on les aime bien. C'est l'être humain qui est comme ça... Bon, pour ta progression, c'est marrant parce que je dirais justement que c'est plus intéressant de faire des MTT, la vrai poker, le cash servant à financer les tournois, comme de nombreux le disent...

Bon allez courage, la gloire des autres, ça fait aussi rêver, et un jour, la gloire des autres se transformera peut-être en gloire de soi, vue par les autres ;-)

Ty mister rincevent pour le "en toute sympathie".
Et ne t'inquiètes pas, à force de travail, ça va finir par payer

@Whistman; who knows?

@MRik: de nada, encore bravo à toi ;)

Publier un commentaire