Abonnez vous!

Search

le floating

Je rappelerais qu'ici c'est un blog de poker.
Par conséquent, je vais pas te causer des floating point ou autres averses subtropicales.
Comme je ratisse toutefois un peu large, rendez vous en fin de post pour les amateurs de sueurs exotiques.

Comme une suite à l'article sur le continuation bet, je vais présenter son antidote prénommé floating.
Beaucoup de joueurs connaissent la mise de continuation et en abusent (comme moi par exemple).
Contre ces joueurs et s'ils ont tendance à checker la turn, il peut être interessant de payer la mise au flop avec une main faible pour bluffer le coup au turn.

La cible est bien sur les joueurs serrés, notamment lorsqu'ils ouvrent en fin de parole donc avec un eventail de mains plus larges.

Si le floating est bien réalisé, il met la pression sur les adversaires, les obligeant à checker le flop plus souvent que de raison.

Les conditions pour réaliser un bon floating:
* ne pas floater un joueur trop adepte du second barrel car lacher le coup trop souvent au turn n'est pas rentable. Je préconise l'utilisation de l'info continuation-bet turn dans le hud pour ceux qui disposent d'un tracker.
* cibler des joueurs très straightforward (faciles à lire): ils misent le turn s'ils ont touché ou couchent.
* représenter une main au turn ou à la river.
Par exemple en floatant avec 7c8c sur un board As4s6c, l'arrivée d'un pic permet de représenter une couleur.
* avoir une main avec une certaine equité. Il est nécessaire d'avoir quelques outs, même si ce n'est que du tirage runner runner. Et oui, vilain peut vouloir s'accrocher...
* ne pas floater des pots multi-way. Le floating est une arme de tête à tête.

Généralement les boards Axx et Kxx qui sont adaptés au continuation bet le sont également pour le floating, même si les avis de différents auteurs varient sur la question.
Mon avis est qu'un TAG va ouvrir énormément de main ne contenant ni as ni roi et qu'il fera tout de même un CB sur le flop. Il est donc EV+ de tenter ce genre de move.

Il est peu recommandé de tenter du floating hors de position. Seul des funambules expérimentés peuvent se permettre ce style de filouterie en etant ev+ sur le long terme.

De la même façon le floating au turn est également à déconseiller, sauf historique particulier avec un joueur, ou un client qui a une tendance facheuse à 2-barrel et fold river. (ex: moi qui joue mes tirages ne sortant jamais)

D'autre part, le floating est une technique à user sans abuser.
Pour être efficace, elle demandera d'avoir une image de joueur solide à la table et non d'une pauvre calling station.

Pour ceux (la majorité de mes lecteurs je pense) qui considére le floating comme étant une technique de brasse en lagon en compagnie de jeunes indigènes légèrement vêtue, je les invite à méditer sur la difficulté de survivre dans ces contrées comme nous l'a démontré la jolie Wafa lors du dernier Koh-Lanta...

wafa koh lanta nue






23 commentaires:

Avec modération... sinon on se retrouve vite à court de jetons. Bon article en ce lundi !
Biz

Pas mal du tout le petit topo sur le foating... Et Wafa aussi :D
Maître Rincevent se recycle ;-)

J'adore le floating. Bien mené, c'est redoutable.

@Lady: bonne remarque, forcement l'approche est souvent un peu oriente cash game chez moi...

@Kof: je me diversifie, m'etale, me repand :D

@Julien: m'etonne pas t'es un sournoi toi :)

Bon article encore une fois.
Précisez aussi qu'avec la position c'est mieux, sinon c'est pas terrible.

J'ai comme qui dirait l'impression que tu as fait le brouillon sur un post it.. je me trompe?

Plus sérieusement, le soucis de ton post est qu'il est beaucoup trop résumé. Tu oublies des points essentiels pour expliquer le raisonnement de base.

Le floating? Un tremplin pour le checkraise :)

Merci Rince pour ce post. Tout est dit. C'est clair net et précis...

@Arioviste: j'ai précisé pourtant ;)

@ADP: Bon on va pas chier non plus une pendule sur un concept qui reste quand meme assez simple. Les moves de poker sont relativement basiques, c'est le contexte qui fait que tout devient compliqué!

@Alex: t'as pas tort...

@Dead: mici

Moi, je veux floater avec Wafa !

miam WAFA :), refait nous un post sur le WAFA Floating

Il me semble que Wafa est en position, et que toutes les conditions sont donc réunies pour un bon floating... Aucune modération requise, mais on évitera tout de même le multi-way ! Bon article sinon ;-)

d'où la conclusion : faut toujours 2 barrels pour info... surtout avec wafa ! lol

Z'êtes tous que des zob'cédés!

Avec une bonne profondeur de tapis, on peut continuer le floating jusqu'a la river et check-raiser celle ci, bluff ultime, risqué mais qui paye un max, si c'est bien fait (pas contre n'importe qui, et surtout en Fn de la texture du board) et qui vas imposer votre image a la table.

Certes le move est (enfin, a l'air) simple, mais tout est dans la texture du board. Dis en nous plus sur le "contexte" à ton prochain billet "éducatif".

Je ferai peut être un post sur le floating.. juste pour compléter bien sûr...

et j'oublie le plus important:

PERSONNALISE chaque technique pour créer ta propre "identité" pokérienne.

essaye pour chaque move de trouver tes propres critères pour les optimiser aux max (un peu de maths et beaucoup de logique.

@Pat: certes mais comme tu le dis faut le bon contexte et surtout le bon client ;)

@ADP: fait nous un complément, moi j'avoue que j'ai abordé le sujet de façon peut-être trop grossière

non, non. Je peux pas te laisser dire que tu as traiter le sujet de manière trop "grosso merdo". Mais quand je te lis, j'ai pas vraiment l'impression que tu as su ajouter ce move de manière durable dans ton panel de techniques. A vrai dire, j'ai l'impression que tu as fait un résumé d'un site de poker qui donnerait quelques pages techniques, juste pour en étoffer le contenu.

Perso, quand le client se présente, j'ai d'autres critères qui minimisent ma marge de risques. Une sorte de parachute de secours planqué dans mon slip en gros.

A toi de trouver le tiens selon la place qui reste dans ton DIM:

-plus t'es burné, plus ton parachute sera petit (statistiquement parlant bien sûr). Et donc plus tu prends de "risques". Attention aux pertes et à la variance dans ce cas là...

@ADP: tu noteras que la litterature concernant le floating est plutot light. J'ai compulsé plusieurs documents avant de faire ce micro post, mais il est plus complet que le peu que j'ai pu lire. Alors après on peut faire du brodage autour, mais c'était pas l'objectif. Simple, concis...
Donne tes critères parachute ca m'interesse :D

tu m'envoies un mail, et je te répondrai par la suite (en gros, j'ai pas ton adresse mail). Certaines choses doivent rester discrètes...

On fait comme ça?

@ADP: euh j'ai pas ton mail en fait, envoie moi avec l'onglet contact en haut du blog ca arrive direct sur ma boite

Publier un commentaire