Abonnez vous!

Search

Niveau d emmerdement des pocket pairs

Ce que Caro appelle tableau de détresse dans poker arsenal, je me suis permis de le relabelliser niveau d'emmerdes afin que ca parle plus à mon lectorat (qu'est un peu basique sur les bords, mais lui dites pas ça le vexerait!).


niveau de galere au poker

J'en profite pour glisser un petit merci à tribupoker pour m'avoir cité dans leur dernier zapnews, même si c'est à peine hors sujet puisque cela concerne ma critique du bouquin.

Revenons à nos moutons (méchoui  1, méchoui 2, méchoui 3,...)

Je te connais: dès que tu touches une pocket paire, tu frétilles du prose, tu tiens plus en place, tu deviens surexcité, tu remercies le ciel et chauffe tes jetons prêt à défourailler à tout va.

Alors je m'en vais te calmer un peu en t'introduisant la notion de niveau d'emmerdement au flop, enfin niveau de détresse selon Miky.
Le gazier le définit de la façon suivante: fréquence a laquelle s'attendre à avoir un flop défavorable, c'est à dire la fréquence à laquelle le flop n'apportera pas une autre carte de même valeur et affichera une carte plus forte.

Te bile pas de comment c'est calculé.
Le miky se dit expert en stato-matho-algo-prograrythmie, autant te dire qu'on peut avoir confiance tant qu'il n'a pas débusqué de tells chez nous.

Les valeurs sont les suivantes:

Pocket                  Niveau d'emmerdement
22                                  88.24
33                                  88.22
44                                  87.92
55                                  86.97
66                                  85.01
77                                  81.65
88                                  76.54
99                                  69.30
TT                                 59.57
JJ                                  46.96
QQ                               31.12
KK                               11.67
AA                                 0

J'ai pensé à mouliner sous excel histoire de produire un effet plus visuel, ce qui donne:

tableau de pocket paires et d'emmerdes au flop au poker


Ce qui saute tout d'abord aux yeux, c'est la non linéarité.

Intuitivement on aurait pu pensé que la courbe se résumerait à une jolie droite et c'est loin d'être le cas.
On intuite mal parfois...

On aurait également intuité que 77 était de très loin bien mieux que 22... et au final c'est pas loin d'être kif-kif bourricot.
Les petites paires se retrouvent assez groupées dans les 80%.

Le seuil à 50% est JJ. En dessous ca se gâte.

Les dames donnent un niveau d'emmerdement à 31%, mais c'est sans tenir compte des sensibilités particulières de chacun.
Pour moi QQ c'est 99% d'emmerdes et le 1% restant c'est pour le personnel.

En tout cas j'ai trouvé cette évaluation originale et qu'elle donnait matière à réflexion sur le jeu des petites paires servies.

Ca te fait réfléchir toi ou t'es encore tout congestionné du bulbe rachidien transverse lundital?



19 commentaires:

je confirme le niveau d'emmerdement maximum des poufs: j'ai perdu 300 BB (en 3 fois) hier soir avec elles !!! :(

bon évidemment, les mauvaises gueules diront que je ne sais pas m'y prendre avec les femmes (et ils n'auront pas tort) mais bon, 100% d'emmerdement au lieu des 30% théoriques...

Ok, joli tableau, mais bon, les petites paires sont en principe faciles à jouer. Tu touches, tu ramasses, tu touches pas tu te couches (ça fait beaucoup de ouches tout ça..). Moi elles ne m'emmerdent que quand avec 77, le flop est 246, et que vilain envoie la sauce. Là oui c'est emmerdant.
Pour la petite histoire, hier aux wbcoop j'ai 33 et je touche au final une quinte flush! Et sur le même tournoi 88 > 99. Mais bon ça c'est le talent...

@Eiffel: faut voir sur le long terme :p

@Lesage: mouais. Tes petites paires pour les rentabiliser faudrait que tu prennes 36BB au moins à chaque fois que tu touches et c'est rarement le cas.
Alors imagine tu relances avec 77 et tu es suivi par un joueur en position. Flop xKK.
Le mec en position est aggro tu sais que si tu checkes il va miser. Tu check fold?
Inversement c'est toi qui es en position avec 77 et tu es suivi par la BB. Le même flop. Tu check?
Concernant ton talent, il est bien sur indéniable :D

c'est le niveau d'emmerde pré-flop ou post-flop ?
J'aurai bien aimé voir comment ça a été calculé tout de même :)

C'est intéressant ca.
Sinon, j'ai une technique infaillible avec les petites paires post flop qui marche tout à fait pour ton exemple. Tu cbet en bluff flop et turn et tu touches ton 2 outer river. C'est pourtant simple non?

Belle réflexion sur un sujet important. En conclusion, c'est quoi ? En-dessous de JJ, on couche ? Allez disons en-dessous de 99, où on est sous les 25%.

@Aldjanh: c'est au flop, m'enfin lis comyfaut :)

@Raoul: moi je shove de preference histoire de value a fond mon tirage :)

@Whistman: c'est dommage, en meme temps... j'y reviendrais dans un autre post ;)

De toute façon je sais jamais les jouer les petites paires, et en NL10 sur Winamax, si tu brelantise inquiètes-toi, car ça veut dire vilain va tout te prendre en faisant quinte ou full à la river au minimum.
Ok je sors !

Sur ton flop xKK, en position je check raise souvent. OOP c'est un autre problème, et je te renvoie à cette réflexion kipikienne:

kipik a dit: "La vraie réflexion n'est pas : j'ai une paire mais pas terrible, je setmine et ensuite on cherche comment rentabiliser. Mais la réflexion est préflop : est-ce que, contre ce joueur, sans la position, j'ai des cotes implicites potentielles assez fortes pour justifier de setminer ? Si ce n'est pas le cas, et ça ne sera généralement pas le cas, alors la réflexion doit se reporter plus sur la décision entre fold ou 3b"

Lire plus: http://fr.pokernews.com/poker-forum/topic18199/

@Kof: u're right!

@Lesage: je me pose toujours cette question, mais la réponse n'est jamais évidente.

Puis si on se met à citer du kipik ou va t'on? :D

+1 avec Lesage, c'est économiser pas mal d'argent que de folder OOP les paires en dessous des 77 contre des joueurs aggros.

J'aime bien ton article sinon, même s'il sent trop la whine :p

Ah ben d'accord, si on peut même plus jouer les pp, mais qu'est-ce qu'on peut bien jouer alors, je vous le demande ? Moi je dis faut les jouer, tantôt aggressivement, tantôt passivement, mais toujours en position si possible. Ensuite, ben c'est l'edge post-flop qui parle ... ou se tait ;)

pockets pairs < 10 je les joue en position tardive et les évite complètement en fin de tournoi sauf si je suis trop short. Pour le CG, je n'en fait pas trop pour le moment... je verrai ma statégie à adopter
en général ce sont les JJ qui me posent le + de problème... oui les jeunes hommes sont parfois plein de surprise !

@Olivier: pour une fois que je whine pas :( :( :(

@Lessims: pas dit qu'on poouvait pas les jouer! Juste que le taux d'emmerdement au flop est élevé ;)

@Lady: t'es une vraie serrure!
Penche toi sur les hommes mures si tu ne veux pas de mauvaise surprise :p

LOL@homme mure cherche jeune Lady framboise pour s'ébrouer dans les épines ;)

Heureusement que je n'ai pas lu ça hier ..... :)

Bravo pour ce graph!
En cg j'ai longtemps relancé 22+ utg.
Je me suis calmé en constatant que c'est chiant à jouer et que ça génère trop souvent de l'action contre des oversets.

C'est rentrer un peu trop dans ton intimité (si j'ose dire...) que de nous parler du niveau d'emmerdement de ta petite paire...

C'est par où la sortie ?

@Lessims: Lady marmelade...

@Titi: a chaque jour suffit sa peine ;)

@Alex: je suis en train d'essayer de lacher le 22 UTG également...

@Alec: toi tu vas avoir des problèmes!

Publier un commentaire