Abonnez vous!

Search

Oui j'y leak

Hier soir était plus ou moins programmée une scéance de coaching pour ma pomme.

coaching de poker en cash game

En attendant l'heure, je m'ouvre quelques tables de NL10 full ring, histoire de.

Faut dire que j'y retrouve quelque positivisme toujours bon pour mon moral en stephane bern.

Je gratte un 2/3 de cave, notamment grace à un KQ relancé en middle position.
5 lascars qui me collent au skate-bas, je me prépare psychologiquement à balancer ma main mais le flop se dévoile (sans vapeur) un peu magique: KQQ.
Je slowplay le coup pour pieger un vilain à AQ avec tout son tapis.

I feel good.

Puis, je ferme les tables de full ring, pour en ouvrir d'autres en NL20 short handed, le format qui me fait mal à la bankroll et attends mon coach de pied ferme.

Dès la première minute, je choppe les papas sur une table et finis par shove le flop.
Payé par un set qui m'a miné.

Reload et deux mains plus tard je 3-bet le boutoneux avec JJ.
Je continuation-bette sur un baby flop et suis suivi.
Ouch, ca sent pas bon.
Me suis déjà fait mal le coup d'avant, mais je check call le baby board jusqu'à la river et laisse quelquechose comme 80 BB contre une pocket de 4 qui avait setminé le flop.

Reload.
Deux mains plus tard, je touches les as, puis rebelote les rois, puis re les as.
Et ne gratterais rien.
Je sais déjà que j'ai usé mon stock de premium pour la soirée et j'en aurais fait de la merde avec quasi deux caves de perdues.

Sur une autre table, je me gausse d'un bon gros fish qui me paie meme mon value bet river avec mon set de 4 face à sa paire de 9 floppée.

Puis je me dis qu'au final je suis encore plus naze que lui.
Moi je suis capable de shove avec mon overpaire.

Mon leak majeur, je le tiens.

Il est particulièrement flagrant en SH.
Je ne sais plus jeter ma main au flop (et après difficilement) et fini le plus souvent par shove.
Et perdre bien sûr.

Comment j'en suis arrivé là?
Simple, petit à petit.
A force de voir des shove avec top paire et de me dire que quand vilain résiste c'est qu'il a top paire.
Je me suis imprégné d'une sous-culture, auto dégradé, coupé une jambe.
J'avoue que ca fait quelques temps que je le sens, mais l'écrire ici peut m'aider à l'expurger.

Hormis ces deux pots à overpaire, je serais plutôt gagnant.

Mon coach ne viendra finalement pas, je resterais sur deux tables de short handed à l'affut de quelques beaux clients potentiels sans toutefois parvenir à faire de l'extraction.

J'ajouterais deux tables de NL20 full ring, plus zen.

En plein dans ma reflexion de jeu des grosses paires, j'observerais une fin de coup qui me fera sourire.
Il oppose un reg UTG à un joueur inconnu en fin de parole sur une table FR.
Je prend le coup à la turn, le pot est déjà très gros et le board est TxAA.
Le reg fait une mise d'1/4 du pot, suivi par vilain.
Puis à la river x, il rebelote avec une mise de ... 1/10 pot. (genre 2 dans 22)
Bon manifestement, il n'a pas d'as et c'est ce que peut se dire son adversaire qui shove dans les 15.
Et que fait notre reg?
Il call avec QQ et perd face à AT...

Je ne tirerais rien de cette fin de session, plutôt courte il est vrai.

Je clos au final en négatif, suite aux deux énormes pots perdus.

J'ai en tout cas bien identifié un premier problème, reste à le résoudre.
leak dans son jeu de poker à résoudre
Any idea?



13 commentaires:

Et oui Rincy, bonne initiative de ré étudier ton jeu. Et n'oublie pas cela : c'est pas parce les autres jouent n'importe comment, qu'il faut faire pareil !!
Et tant pis si tu te fais bluffer de temps en temps.
GG

moralité, ne pas surjouer les JJ, QQ et KK sur des flops randoms.
Le danger est évidement de faire grossir des pots où un simple brelan ou même une petite double paire te bat.

belle illustration d'article en tout cas (je parle de l'image du haut hein :p )

@Raoul: a trop vouloir trapper les toppaireux, j'en suis vraiment parti en sucette.

@Aldnajah: je soigne mon lectorat masculin, majoritaire :D

Toi tu vas avoir des problèmes avec un titre comme çà ... Paraitrait qu'une des drolesses du vestiaire a déposé plainte pour attouchements, tu serais pas dans le coup par hasard ?

J'ai connu (je connais) un problème identique "d'impulsivité" qui fait que j'étais (je suis) capable de payer un C/R ou un re-raise quand j'ai TPTK ou over paire en main, sans prendre suffisamment le temps d'analyser le coup. En micro, le fold est souvent EV+ surtout quand tu as suffisamment d'info trackées. C'est le genre de main qui fait que tu transformes une session gagnante ou even en session perdante. On le sais, encore la semaine dernière je me suis tapé sur les doigts dans ce genre de situation en me disant : "tu le sais qu'il a un set, pourquoi tu payes avec ta PPQ gros con!". Après tu rames pour essayer de récupérer les Euros perdus et t'es triste de finir ta session à 1,5 BB/100 au lieu de 5 BB/100.
Solution ? Je multi 6 tables et quand je suis sur un coup que je sens tendu je me focalise sur la table concernée en éloignant ma souris du bouton call entre autre et je scan plus précisément les stats. Ca ne résoud pas tout mais je fais beaucoup moins le yoyo sur mes sessions depuis.

Lu
Je suis pas un expert mais tu pourrais être plus méfiant au flop.
Genre faire un CB (en semi bluf ) si relance fold si call mefiance et check à la turn.
Si tu n'as pas la position ou pas le motif de faire au moins un semibluf, je n'hésite pas à faire un check/fold. Mais l'idée c'est de savoir où on en est avec vilain.
Ex :
J'ai JJ mais pas la position sur vilain. Au flop je fais un bet de +2/3 du pot sur un flop quelconque ( pas de figure et rainbow ). Si je suis relancé je jette et si je suis payé je check/fold la turn sans hésiter. Bon c'est à aménager avec le profil de vilain. En gros je met de l'argent pour positionner vilain sans oublier qu'une seule paire à la river cela ne vaut plus grand chose . C'est pas parfait mais c'est une idée ;)

@lessims: elle avait dit sur son twitter qu'elle etait open :D

@Road: c'est bien ce que je faisais à l'epoque, mais là j'ai dérivé...

@Richard: le check fold turn est un peu weak, mais pourrait m'economiser pas mal de problème...

C'est qui ton coach ?
Bien déjà d'avoir trouvé l'un de tes leaks !
;-)

Ton coach te pose un lapin ?
Putain de bad beat faut aussi faire une pose coaching, ça ne peut plus durée :D

@Ricardo: un reg de NL400/1000

@Kof: vouais c bad beat sur bad beat :(

C'est clair que c'est pas évident... Quand j'ai connu ça, je relançais comme un pété PF et je prenais les blinds (C'est déjà ça, dirons-nous)... C'est très difficile comme situation, mais on voit tellement aussi de TP (8) TK (9) partir à tapis quand tu as QQ, que vraiment, ça ne dépend que de l'adversaire.

Saletés d'overpairs -_- elles savent se faire passer pour des bonnes mains !

Publier un commentaire