Abonnez vous!

Search

Est-ce la fin du boom du poker? (.com)

Une fois n'est pas coutume, je vous propose aujourd'hui la traduction d'un article très interessant issu du blog de Bill.
Merci à notre fouineur bilingue Simon de m'avoir fait découvrir ce blog poker de qualité

Vous trouverez la version originale intitulée "Is The Poker Boom Over?" ici.



Je dois admettre que je ne suis pas (encore) expert de l'utilisation de Google Trends, mais je viens de visualiser quelques statistiques sur le site et il y a des tendances qui semblent refléter ce que les gens chuchotent dans les coulisses de l'industrie.
Voici la tendance qui se développe pour la recherche du mot "poker" sur Google.

tendance google pour poker

De plus, chez PokerScout ils enregistrent années après années que les chiffres sont en baisse. C'est l'écho de ce que beaucoup de gens se disent hors d'atteinte de l'oreille du public. Vous avez deux tendances convergentes, celle du marché du poker en ligne en général qui est un train de tourner court (comme en témoigne le trafic de recherche ci-dessus) et celle de la consolidation.

Rappelez-vous, Décembre a été un mois énorme pour le poker en ligne du fait de la saison et parce que le sénateur Harry Reid avait un projet de loi devant le Congrès pour légaliser le poker en ligne aux États-Unis. Pourtant, Google Trends montre que le trafic de recherche globale était à peine au-dessus du niveau du point bas de l'année précédente.

Regardez les recherches " PokerStars "
tendance google pour pokerstar

Leur haute saison en décembre a été inférieure à l'année précédente et ils ont baissé aussi rapidement dans la première partie de l'année comme les années précédentes. Ils n'ont pas commencé une nouvelle années avec des requêtes de recherche aussi faible depuis 2008.
Je suppose que vous pouvez faire valoir que plus une salle de poker devient populaire, moins de personnes la recherche, mais si vous revenez à la courbe Google Trends pour "poker" dans son ensemble, il semble que la tendance est en diminution. Ce n'est pas propre à la marque. Même un terme générique comme "poker" est orienté à la baisse.

Même pour des termes comme "bonus poker" la tendance est à la tête vers le bas.

tendance google pour bonus poker

La bulle a éclaté au poker. À l'heure actuelle tout le monde se bouscule pour ne pas être le dernier carnage rapporté dans la presse. Les joueurs migrent des plus petits, moins liquides, sites de poker, vers les salles de poker en ligne les plus populaires. C'est pourquoi si vous ne suivez que les chiffres de PokerStars ou Full Tilt, il semble que tout est bien beau.
Mais en réalité, il n'y a pas de nouveaux marchés à ouvrir. Il n'y a pas de source inexploitée de joueurs américains. Malgré tous les communiqués de presse qui rapportent qu'une compagnie ou qu'une autre perce sur le marché asiatique (malgré le fait qu'il n'y ait pas quelque chose comme "le marché asiatique" ), personne ne montre aucun succès majeur dans la région. Tout le monde se bat bec et ongles sur ce qui reste.



14 commentaires:

C'est la débandade !!!
De toute façon, m'en fous , je me suis mis à la belote.

tu l'avais annoncé sur twitter : l'article est intéressant merci pour la traduction !

@Raoul: vrai qu'il manque les dix de der au poker!

@aldanjah: en meme temps, ca parait un cycle normal pour un produit ;)

N'est-ce pas normal qu'un marché qui à touché un maximum de personne stagne voire régresse? Ne se sont-ils pas sabordé dans du trop gros trop vite au point de lasser les gens. Ne serais-ce que dans le nombre d'opérations avec noms toujours plus a rallonge...

@Saichoro: tout a fait normal. Ce qui est interessant, c'est que c'est maintenant que ca se passe ;)

Je pense que Saichoro a raison en effet. Le marché a très rapidement explosé, il est normal qu'il connaisse à présent une période de stagnation, ce qui ne veut pas dire qu'il va s'écrouler.

Il faut aussi garder une certaine distance face à ces chiffres : Ce ne sont que les recherches Google. On peut par exemple se dire que le marché étant "installé", les joueurs habituels "s'y connaissent" de plus en plus et n'ont plus trop besoin d'aller chercher beaucoup d'infos sur Google.
Il y a sans doutes d'autres points cachés derrière ces courbes. Néanmoins, l'article reste intéressant et pertinent :) Merci

@Charles: l'idee de l'article c'est de montrer via google que le marché arrive à son point culminant.
Le titre c'est la fin du boom du poker, pas le poker.
Il est évoqué la consolidation, etc...

Bah oui bien sûr, mais c'est comme tout hein. Les gens (en majorité) se passionnent pour quelque chose parce que c'est nouveau, et puis ça s'en va, c'est une question d'effet de mode, tout simplement.

j'avais obv vu le post de Bill, mais nice trad. tu m'as bluff ;)

Par définition un boom est éphémère... combien ont succombé aux sirènes du marketing et ont acheté un produit.. qui aujourd’hui prend la poussière dans le placard ou sur ebay ?

Il faudrait peut être voir le trafic des sites type CP, PNews et autre 2+2...

j'ai pas vérifié, c'est le trafic cumulé .com + .fr + .it + .at etc.... qui baisse ?

Ceci dit, le modèle économique du poker est un peu "Madoff-like"... sans fraiche... il meurt...

@mr4b: tu doutais de mes compétences? ^^

@Lipa: fin de la forte croissance ne veut pas dire fin du marché.

@Rinc : oui, c'est pour ça qu'a part pour le buzz (qui fonctionne ;) ) .. je m'interroge sur l’intérêt d'épiloguer sur un phénomène "normal" ....

@Lipa: c'est histoire de donner de l'info. Sans epiloguer. Une info qu'on trouve pas partout... c'est bien ce qui m'interesse la dedans.
Seuls les pros du secteur savent/se doutent ce genre de chose. Toi peut être puisque tu es dedans.
Mais les autres?
Après si ca buzz, c'est les nuts :p

@Charles: en tout cas t'as gagné des abonnés en venant commenter ici ;)

Publier un commentaire