Abonnez vous!

Search

Me and Vegas Part 2

Suite des aventure de Dr Préflop à Las Vegas.
(Me and Vegas Part 1)
...
las vegas arc triomphe

Mais le Lobby ne laisse planer aucun doute, ici c'est du haut standing, tout y est décoré avec goût et le personnel ne déroge pas à la règle, tout nous donne l'impression que nous sommes dans un palace. Baudelaire aurait-il séjourné ici pour se perdre dans les vapeurs d'absinthe, en tous cas il a vu juste :« là, tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté »....

Les premières secondes, nous ne disons rien, nous marchons, visages ébahis , jusqu'à ce que la vue que nous offre notre balcon nous pousse à un laconique:
« ah OK... », avant de poursuivre par:
« c'est pas trop mal ici »
« t'as vu le placard, c'est plus grand que chez nous!! »
« le lit a la superficie de notre chambre toute entière »
Nous exagérons bien sûr mais ici l'exagération règne en maître, cette ville exagère et il serait exagéré de dire le contraire.

Le premier réflexe est de prendre des photos, d'immortaliser le moment avant que nos valisent ne déversent un flot de vêtements et d'objets hétéroclites, ne nous laissant que peu de place pour circuler.
Ma chère et tendre tombe en totale contemplation devant le dressing, elle a les yeux qui brillent, elle l'ouvre et le referme sans cesse.
Ce qui est pour moi un simple placard dont la lumière s'allume quand en on ouvre les portes est pour elle une potentielle caverne d'Ali baba, aux milles robes et aux millions de chaussures.
Je souris, elle me répond sur un ton glacial que je ne peux pas comprendre... et elle a raison...

Il y a un nombre incalculable de choses que l'on voudrait faire après être resté enfermé presque 11H dans une voiture traversant le désert, mais après avoir vu la piscine du haut de notre tour de verre, celle qui arrive en tête est l'envie d'aller s'y rafraichir!

Adieu le grand standing, à nous les tongs et le maillot de bain, on vient de dégringoler de plusieurs crans sur l'échelle infinie de la classe...

Le soleil, las de brûler les peaux de touristes dénudés se fait peu à peu la malle, Vegas se réveille doucement. Le jour s'en va, Sin City s'éveille.
La transition est fugace... accoudé au balcon, je contemple les couleurs changeantes qui baignent la ville.

A mes côtés, elle est là...superbe, distinguée, rafraichissante, enivrante.... La bouteille de Grey Goose achetée au supermarché du coin trône fièrement. Mais pas trop d'excès ce soir, tel un sportif de haut niveau, je surveille mon alimentation. Direction.... un steak House pour déguster un bon Sirloin et un bon verre de vin!
Un vrai sportif je vous dis...

Mais un autre appétit me ronge... différent, moins vital certes, mais tout aussi vorace, celui de tâter des jetons!
Le festin est pourtant si proche que j'en sens le doux fumet et en entends la douce mélodie.
La poker room du MGM n'est qu'à quelques pas de là et après une ultime coupe de champagne offerte par la maison (coupe probablement gagnée à la sueur de mon accent français essayant vainement de se faire passer pour autochtone...) je traine littéralement ma dulcinée au plus proche de l'arène.

Le MGM, le seul endroit où les lions et les requins ne sont séparés que par un centimètre de verre...

Il est 23H00 et la salle est pleine à craquer...
Le cliquetis des jetons que l'on mélange machinalement, tel un rituel masturbatoire, par une bonne centaine de joueurs résonne dans ma tête... La quantité d'alcool absorbée dans la soirée n'est pourtant pas suffisante pour mal répondre à la question de ma douce:
- Tu vas jouer ce soir?
En effet quel passionné de poker, attendant Vegas depuis 3 ans et préparant ce moment depuis 3 mois aurait répondu :
- pas ce soir chéri....j'ai la migraine....
Aucun me direz vous!?
Et bien ma réponse fut proche:
- pas ce soir chéri, j'ai trop bu....

Bien que loin d'être un professionnel, j'ai acquis en presque 5 ans de poker une certaine étique et surtout un code de conduite qui dicte mes comportements de jeu et auquel je n'ai (jusqu'à ce jour encore) jamais dérogé: (sauf au cours d'une partie de poker picole, mais c'est la toute la beauté de cette discipline...)
Jamais bourré tu ne joueras
Jamais énervé tu ne joueras
Jamais au dessus de tes moyens tu ne joueras
Toujours en tilt, tu sortiras de table

Oui, moi, Dr Préflop, 31 ans... presque 32, je n'ai pas joué au poker lors de ma première nuit à Vegas...




16 commentaires:

vraiment bien écrit j'adore le style!

sur cette partie, je reste un peu sur ma faim... ;)

Extremement agréable à lire, on a envie d'un part 3-4-5-6....

@king: clair que c'est sympa

@Eiffel: tout publier d'un coup est trop indigeste pour le web. J'aime bien la petite chute quand meme.

@Nantais: une saga a épisode. Après y a la saison 2 et tout :p

tout aussi appétissant que la première partie, quel plaisir à lire ses textes, et je retiens les 4 commandements de chute. Il y a peu être moyen de faire les ''10 commandements du joueur de poker''

@Franck: a mon avis ca dejà ete fait quelque part les 10 commandements...

Très bien écrit et une très belle maturité dans l'approche du jeu...

Le méchant arrive à quel épisode ???
Bon, j'me casse... :))

oop's, si on regroupe tous les blogs et forums qui en présentent, ce n'est plus dix mais c'est carrément une bible!! autant pour moi

@Raycat: c'est qd titi arrive le mechant ^^

@mat: t'as 2500 milliard de messages de bon anniversaire à répondre au lieu de commenter :p

@franck: faute avouée... ^^

merci pour tous vos commentaires, ça fait plaisir!!
Des méchants, vous en rencontrerez 2 dans la partie 3
Vous connaissez déjà le bon: moi
Il y aura la brute et le truand!!
Concept complètement novateur!!!! du jamais lu! ;)
je travaille la partie 4 quand j'ai un peu de temps.
Dr Préflop

Vite la suite!
Que du plaisir à lire!
Merci Rincevent de nous proposer la prose du Dr Préflop!

Bonjour à toi,

J'adore ton style, qui me pousse au respect, mais comment ais-je fait pour passer à cotée ton blog ?
Je vais remédier à cela immédiatement en te suivant de près.

++ et GG

french

@dr preflop: on a hate... (bon la partie trois, je l'ai déjà moi ^^)

@thorgal: c'est dr préflop qu'il faut remercier de me laisser publier ses textes ;)

@french: c'est un texte d'un rédacteur invité là. Ce que j'ecris est bien sur nettement mieux enfin! ^^

Rincevent me fait le plaisir de me laisser son espace cybernétique pour m'exprimer, j'ai initialement publié ce texte sur un groupe facebook où l'on cause poker et il m'a gentiment proposé de me relayer sur son blog!
Allez je retourne à la rédaction de la suite!
Dr Préflop

C'est pas Rincevent qui serait capable de nous pondre un texte comme celui-là.
OK je sors... Mais je reviendrai pour la suite :P

Publier un commentaire