Abonnez vous!

Search

Me and Vegas Part 3

 Nouvel épisode des aventures de Dr Préflop in Vegas.
Part 1
Part 2
...
las vegas vue du ciel

Mais il est bien connu que l'on prend beaucoup d'informations en dehors de la table, il était donc naturel que j'aille repérer le lieux de la future bataille afin d'observer, en embuscade, le gibier du lendemain.
Partant du principe que les réguliers du MGM feront le tournoi du matin à 80$, j'en déduis qu'ils sont déjà sur une table de cash game pour en payer le buy-in. Négligemment appuyé sur la rambarde qui délimite la poker room je commence mon travail d'observation.

Afin d'effectuer un rapide tri je commence par analyser le dress code: On est très loin de Deauville...
Ici, le plus dandy de tous porte un bermuda et des sandales...quel scandale! On peut tout de même voir un joueur en chemise par table...ah non!!! ce sont les croupiers...

L'ambiance est décontractée, en fond sonore nous avons les machines à sous ou encore les vociférations des parieurs sportifs de la salle d'en face, les yeux injectés de sang qui regardent des courses, des matchs de basket, de baseball et j'en passe...

De temps en temps une serveuse à la jupe mini et au décolleté MAXI virevolte autour des tables, le sourire figé en répétant « Any drinks? Drinks? ». Certains n'ont pas soif mais semblent apprécier leur compagnie,surtout lorsque pour poser le verre dans l'emplacement prévu à cet effet, elles se penchent, laissant entrevoir une géographie aussi artificielle que les plafonds du Belagio...

L'étude des stacks va m'en dire un peu plus sur les forces en présence. Certains ont des montagnes d'autres de mornes plaines, parfois un card protector vient coiffer la pile de jetons... Ca fleure bon le régulier.

Je m'amuse en observant une demoiselle au décolleté marqué, martyriser sa table par une agressivité sans limites au détriment de pauvres joueurs mâles ayant bien du mal à regarder leurs cartes et leurs cartes seulement.
Finalement lorsque mademoiselle ramasse les jetons, ils n'ont pas tout perdu puisqu'elle leur offre un magnifique sourire accompagné d'un « sorrryyyyyyy!!!!!! » qui sonne aussi vrai qu'un « nice hand! » dans la bouche de celui ou celle qui sort à la bulle...

Je m'entraine à essayer de deviner les mains en présence et fais des commentaires à ma douce qui fait mine de comprendre et de s'intéresser à ce que je dis.
Lui, il n'a pas le roi, il a certainement une paire servie inférieure...
Comment tu sais?
J'en sais rien, c'est juste la façon dont il a joué le coup...
paire de valets! T'avais raison!! t'es trop fort!!
merci..
Pour une fois que je lis correctement une main, il faut que je la rentabilise en compliments et en admiration à défaut de jetons...

Cet exercice divinatoire est excellent, j'espère à chaque coup voir un abattage pour vérifier mes prévisions. Mon évaluation de ranges de main est correcte, tous les systèmes semblent au point!

Je remarque 2 joueurs en particulier
Un homme d'une quarantaine d'années, corpulent, du genre bavard, chaines au cou et bracelets aux poignets. La discussion qu'il a entamée avec les autres joueurs de la table porte sur un bracelet justement. Un instant je frémis et me demande s'il peut s'agir d'un bracelet WSOP... Je n'arrive pas bien à suivre la conversation à cause du brouhaha ambiant, mais quoi qu'il en soit ce bracelet attire autant la convoitise des autres joueurs qu'il leur impose un respect voire même une crainte! Un pressentiment me dit que j'aurai à faire à lui sous peu...

L'autre joueur est un jeune, enfin, un jeune comme moi, la trentaine... tout est relatif... Les lunettes de soleil, un écouteur d'Iphone (ou d'I quelque chose) en place, décontracté, nonchalamment avachi sur son siège, faisant mine de regarder ailleurs de temps à autre. Il a une montagne de jetons devant lui, il parle lui aussi énormément. C'est monsieur « d'où viens-tu », question qu'il pose à chacun des adversaires qui osent s'engager dans un coup contre lui.
Monsieur d'où viens-tu est sympa, le type cool, du genre qui te veut pas de mal, mais qui a la particularité de faire des réflexions sarcastiques sur la façon dont les coups sont joués, mais toujours en ayant l'air sympa.
Belle performance d'acteur, lui est un shark j'en mettrais ma main à couper!! Mon petit doigt (de la main non encore coupée...) me dit qu'il pourrait me poser des problèmes si je le retrouvais à ma table...

L'impatience monte de plus en plus! Je m'approche de l'accueil de la poker room pour obtenir la dernière carte tactique avant les combats. Il s'agit bien entendu de la structure du tournoi ainsi que des pièces à fournir pour pouvoir s'inscrire. 80$ et ma carte d'identité suffiront!
Les inscriptions resteront ouvertes pendant 1 heure et il est possible de rebuy la première heure. Pour les non initiés, cela veut dire qu'il sera possible pour un joueur qui est éliminé de repayer un droit d'entrée et ainsi recevoir à nouveau ses jetons de départ, une sorte de résurrection pokeristique.
Ainsi les joueurs crucifiés trop tôt pourront à défaut de marcher sur la table (et non sur l'eau) revenir tel Jésus pour redistribuer des pains! Allelujah!!!
3000 jetons et augmentation des blindes toutes les 20 minutes, il ne va pas falloir s'endormir sur ses lauriers...

Avant que ma princesse ne meure d'ennui, je décide de quitter les lieux! Je reviendrai 1H avant le début du tournoi prendre des infos sur les joueurs qui seront pour beaucoup aux tables de cash game jusqu'à la dernière seconde...

Sentant la pression monter doucement, j'embarque ma bien aimée dans une petite balade nocturne dans les rues bouillonnantes de la Ville Lumière (Pas Paris, l'autre...).

Il est presque minuit et l'on se croirait en plein jour tellement ça se bouscule, nous sommes en plein milieu d'une fourmilière à l'heure de pointe!
Nous esquivons un premier groupe d'anglais alcoolisé su notre droite, puis c'est un mexicain que nous frôlons de justesse, ce dernier voulant à tout prix me donner une carte pour appeler des filles professionnelles d'une discipline bien plus physique que le poker (tout cela alors que je me ballade main dans la main avec ma conquête!!). Nous contournons un sans abri, le regard dans le vide, et manquons de nous faire écraser sur un passage piéton par un taxi un peu pressé.
Un instant, nous avons l'impression d'être des lapins dans un champ de tir, ou pris dans les phares d'une voiture, tout autour de nous s'agite, tout est bruyant, tout sent fort, c'est une expérience sensorielle abrutissante!!!

Dormir à Vegas est bien plus difficile que d'y rester éveillé, il faut une volonté de fer pour aller se coucher, chaque centimètre carré étant un appel au jeu, à la dépense, à l'ivresse ou au plaisir.
On enlève les horloges des casinos, on y pousse l'air conditionné à fond pour vous maintenir dans une sorte d'hibernation, certains disent même qu'on y enrichit l'air en oxygène!
Quoi qu'il en soit l'ennemi des promoteurs à Vegas c'est le sommeil!

D'un commun accord nous prenons toutefois le risque d'aller dormir...




7 commentaires:

encore une fois excellent!!!
"D'un commun accord nous prenons toutefois le risque d'aller dormir..." juste énorme

@King: il est à l'aise doc préflop.

préparation par le repérage des lieux et des joueurs, ça c'est du professionnalisme ou je me trompe

Définition du rebuy: "cela veut dire qu'il sera possible pour un joueur qui est éliminé de repayer un droit d'entrée et ainsi recevoir à nouveau ses jetons de départ, une sorte de résurrection pokeristique. Ainsi les joueurs crucifiés trop tôt pourront à défaut de marcher sur la table (et non sur l'eau) revenir tel Jésus pour redistribuer des pains! Allelujah!!!

Trop bon... Fallait se la trouver, celle-là...

Il est pro dans l'approche et bon dans le texte... dommage que les commentaires soient peu nombreux.

Ce qui compte c'est la qualité et non la quantité de commentaires!
Dr Preflop

Voilà un futur très bon blogueur, à ne pas en douter.
J'espère qu'il prend autant de plaisir à écrire que nous à le lire.
Encore

Publier un commentaire