Abonnez vous!

Search

Nit or fold

Le dernier downswing s'est largement répandu sur le début de ce mois. Pas vraiment de solution immédiate, si ce n'est limiter les dégâts en se nitifiant.

nit au poker

Le downswing c'est du bad run couplé à un jeu inadapté.
Ma dernière session négative a quand même vu les quelques fois où je suis parti à tapis préflop perdre tous les coups:
* KK vs AA
* AKs vs AA (contre un type qui joue sa première main à la table)
* AKo vs A8o
* AA vs 88

Auxquels on peut rajouter deux autres fois les as craqués, un set de dames cracké, ...
J'en passe et des meilleures.

Bien sûr, j'ai ma part de responsabilité avec la petite dose de tilt savamment saupoudrée qui m'a fait payer des choses difficilement payables.

Genre quand le 9 qui donne quinte à la river pour JT quand j'ai mon set de dame et que vilain me surrelance je devrais pouvoir jeter.

Genre en fait quand tous les tirages rentrent, je devrais jeter car je suis systématiquement battu.
C'est pourtant simple: quand donky raise c'est qu'il a touché!

Mais pas que ça.
J'ai également développé un jeu un poil trop large et deux poils trop aggressif pour la limite. Je me retrouve trop souvent dans des situations compliquées.

Le jeu un peu lag ca marche bien quand on touche, j'ai donc opté pour une nitification de mon jeu.

Je resserre la boulonnerie de façon sévère: je jette des gapped voir même des connecteurs suités hors de position.
Pire, hier j'ai foldé AJo UTG.
Encore?
Tiens, un KTs en middle, hop à la trappe!
Encore?
J'ai jetté AQo en SB alors qu'il y avait deux joueurs dans le coup.

Pour éviter de trop m'emmerder quand même, j'ai rajouté quelques tables...
Je suis donc passé à du 10-tabling. Avec mon petit écran de laptop (bon c'est qu'un 17"), je suis obligé de superposer en écaille de poisson. Seulement, l'écaille de poisson, ca tient 5 minutes, après ça devient rapidos le foutoir total.
Ca vire à la soupe de poisscaille.
La bouillabaisse en priant qu'un des deux s ne se fasse pas la malle...

bouillabaise

Exemple hier quand je trouve à la fois les as sur deux tables et un set floppé sur deux autres. Petit moment de panique, les tables disparaissent-réapparaissent au gré du logiciel et les coups sont un peu compliqués à suivre.

Toujours est-il que je m'en sors un peu mieux et que je viens de refranchir la barre du zéro pour ce mois.

I'm a nit.
Et alors?
Caro a dit qu'au final que quelque soit le jeu, serré ou large, les gains tendaient à être identiques.

Ca t'en bouche un coin-coin hein!




13 commentaires:

faut aller chercher la fat value, le reste, c'est juste pour le fun et pas très rémunérateur, à réserver quand on a un nombre de table réduit...

@Eiffel: ouais mais la fat value, c'est aussi gagner ses 80/20.
Surtout la fat value se fait sur les plus mauvais joueurs. Il y a du coup un peu de perte avec les regs (nombreux) de la limite.

Plutôt que trop te nittifier (orthographe?) tu devrais réduire ton nombre de tables (c'est du 6max?). Je suis passé sur 3-4 tables depuis mon passage en NL20 et en ne sélectionnant que des tables avec au moins 2 fishs, pas plus d'un reg et d'un nit (à gauche) j'ai doublé mon winrate. La sélection de tables (pas trop dur sur wina le soir) c'est les nuts!

@Lorenzo: non je suis en FR. Comme dit Eiffel, c'est la fat value qui importe, du coup je maximise mes chances d'avoir des spots en elargissant mon range de tables.

+1 à Lorenzo, sélection de tables, quitte à réduire le nombre !

regardes le cas où tu dois jouer simultanément 2 paires d'As et un set, penses-tu avoir rentabiliser au mieux tes mains dans les 3 cas ?

franchement, du 10 tabling sur un 17 pouces... commence par en jouer 6 en étant gagnant et augmente ensuite ! pour ne pas t'ennuyer, étudies les bet patterns des regs pour les exploiter : les gros multitableurs ont FORCEMENT des bets patterns qui les rendent parfaitement lisibles, c'est probablement l'un de tes problèmes d'ailleurs...

perso, j'ai une courbe de non-showdown winning plate en NL4 ! en nano-limite, au pays des calling stations, j'arrive à ce résultat... remarque, je ne me force pas, ce n'est pas un objectif, juste un constat... à ton avis, comment j'arrive à ce résultat ? pas en jouant uniquement les CL en tout cas ;)

et toi, elle est comment ta courbe de non showdown winning (je sais, j'ai déjà demandé sans succès) ?

faut lire CS, pas CL :/

En micro small limite, c'est normal d'avoir un non showdown winning qui plonge. Prend toute la littérature que tu veux mais baser un objectif sur le non showdown c'est creuser sa tombe.

Après en 6 tables, je suis largement gagnant quand je ne bad run pas.
Il y a deux mois je tournais à plus de 20bb/100 sans trop forcer.

Quand à rentabiliser les mains, de toutes façons si le board n'interesse personne, tu rentabilises jamais. Après si le board interesse effectivement qqun, tu peux être sur que ca va envoyer du lourd.

Quand aux CS, ce n'est pas forcement les meilleurs clients. Ce sont de bons clients mais en small limite ils ne vont jamais mettre une tonne dans les pots.
Je prefere un donk aggro qui shove alors que t'as un monstre entre les mains. c'est la que tu fais un max de value. Pour avoir cette config, faut jouer bcp de main...

Maintenant, le gros multi tableur (dont je ne fais pas vraiment parti) a des patterns très lisibles. Soit. Prend un mec comme Drogba (papa_grinde). Il multi comme un furieux et pourtant tourne du feu de dieu (sauf ce début de mois :p)
Le betting pattern, peu savent l'exploiter en micro-small. Après quand tu joue en NL100, c'est un autre problème.

Maintenant quand je regarde ou je fais de la value, c'est principalement sur les gros spots. Et c'est là que j'en perds aussi quand je veux faire le mariole en hero call.
En augmentant le nombre de tables, tu peux raisonnablement diminuer ta tentation au hero call.

+1 avec Rince concernant la courbe de non showdown value...perso tant que ma courbe des gains grimpe...
Par contre, le multitablage intensif en période de bad run, pas sur que ce soit EV+

@yoann: multitable en mode nit attention!

« Le dernier downswing s'est largement répandu sur le début de ce mois. Pas vraiment de solution immédiate, si ce n'est augmenter les dégâts en se nitifiant. » FYP

Augmenter le nombre de tables, encore pire.

Tu tombes dans toutes les erreurs super classique que tu trouveras dans « toute la littérature que tu veux ».

J'avais fait un article où je donnais quelques conseil pour lutter contre le tilt (quelqu'en soit sa forme, notamment celle assez vicieuse qui intervient quand on dit « je suis en downswing ») : http://www.sopoker.fr/bilan-du-challenge-apres-50%C2%A0000%C2%A0mains-prise-de-recul/

@Charles: je n'ai pas vraiment parlé de tilt. Justement je n'ai pas l'impression de tilter comme j'ai pu le faire dans le passé. Je prends des saloperies mais je ne commet pas d'énormes conneries derrières.
J'ai toutefois un peu de spew associé qu'il me faut réduire à son minimum

Tiens encore ce soir: je touche deux fois AA, deux fois crakés.
Je touche 3 sets: 1 prend un micro pot preflop et deux se font craké river quinte malgré de grosses cartouches à chaque street.
Ben plus tu joues de table, plus c'est noyé dans la masse et moins tu tiltes. :D
Ce qui n'empeche pas de finir en negatif, les caves perdues sont souvent... perdues :(

Le vent va bien finir par tourner

Publier un commentaire