Abonnez vous!

Search

Me and Vegas Part 6

 6ème volet des aventures de Dr Préflop in Vegas

Part 1
Part 2
Part 3
Part 4
Part 5

las vegas


C'est l'heure de la pause, 20 minutes pour se détendre et glaner quelques informations supplémentaires. Nouvelle table, nouveau terrain de bataille, nouvelle topologie, la stratégie variera forcément.

Quel meilleur indic que mon adversaire de gauche, jeune russe en vacances à Vegas et présent à cette table depuis le début du tournoi. Par chance pour moi, mais beaucoup moins pour ses poumons, Dimitri est fumeur. Les fumeurs aiment se confier pendant qu'ils s'intoxiquent, c'est le moment d'agir!

J'utilise alors l'accroche de John qui a tant de fois fait ses preuves! Where are you from? J'avais déjà la réponse après avoir entendu Dimitri parler à la table le coup d'avant.
I'm From Russia! Sans blague....

J'apprends rapidement que Dimitri est un joueur online qui joue principalement en cash game micro limite.

Afin de montrer patte blanche et sachant que le KGB ne partage des infirmations qu'en échange d'autres informations, je lui donne alors les miennes concernant les ennemis à l'ouest de notre table!

Je lui explique que ces infos, lui seront utiles pour sa survie en table finale, qu'il ne tardera pas à rejoindre vu son bon niveau de poker. La flatterie fonctionne toujours. La Fontaine avait raison et Maitre corbeau ouvre alors largement son bec laissant tomber son fromage!

DGSE 1, KGB 0

J'obtins ainsi le précieux microfilm contenant des données confidentielles sur les vilains de la table!

Le tournoi reprend alors de plus belle. Les blindes deviennent imposantes et les marges de manoeuvre s'amenuisent de plus en plus. Cette table est plus dure, et mon stack fond comme neige au soleil...

AK de grosse blinde, tout le monde se couche sauf le joueur au bouton à qui il reste une 12 aine de blindes... il est peut être en vol, et s'il ne l'est pas ma main se défendra!

Je paye avec les 16 Blindes qu'il me reste vu que la petite blinde se couche à son tour.
Le joueur au bouton retourne une paire de 10 10 je joue donc le célèbre coin flip que tout joueur se doit de gagner s'il veut prétendre gagner un tournoi.
Malheureusement la paire de 10 de mon adversaire tient!

Je me retrouve donc avec 4 blindes... les rêves de victoire s'évaporent soudain!

La lumière n'a plus la clarté de la seconde d'avant, les bruits deviennent dérangeants, L'odeur de cigarette de mon voisin devient insupportable, les serveuses semblent laides et factices et ma boisson a un goût plus qu'amer.

Ma décision ne me semble pas mauvaise, mais je m'en veux, je n'ai pas le niveau, je n'aurais pas du payer, ces joueurs valent mieux que moi! Mon cerveau envoie des signes de tilt manifeste!

Je suis encore en jeu et la table finale n'est pas si loin, il me faut un coup de chance pour un dernier Baroud d'honneur. Me lancer au front, fusil à la main dans un cri de désespoir, en essayant d'emporter avec moi les derniers espoirs de gloires accrochés à la pointe de ma baïonnette!

Mourir ou survivre plus fort que jamais!

Avec 4 grosses blindes je ne vais pas pouvoir être difficile, mon tapis n'impressionnera plus personne... un bon joueur payera avec n'importe quoi ou presque.

3 coups plus tard au cutt off, je découvre un Roi, pour ne pas être influencé je décide de ne pas regarder l'autre carte tout en faisant mine de le faire et envoie mon tapis... du moins ce qu'il en reste. Je trouve 3 payeurs derrière moi!

Ca sent le sapin, la fin est proche. Les rêves de gloire commencent à prendre leur envol!

K4 J, Un roi tombe au flop, et si tout n'était pas perdu!

Un 4 double à la turn! Les 2 joueurs checkent pour voir la river.

Je regarde alors l'autre carte, un magnifique petit 4 blotti sous moi roi protecteur!

Un full qui me fait quadrupler mon tapis!

Avec 16 blindes tout est à nouveau permis!

Mon heure n'avait donc pas encore sonné...

Un festival de bonnes cartes s'en suit, je surfe sur le rush que tout joueur attend à ce stade du tournoi, j'agresse et sur relance à tapis avec des mains légitimes! Je double à nouveau mon tapis avec une paire de 8 qui se transforme en brelan dès le flop! Je me sens pousser des ailes!

A chip and a chair devient pour moi une réalité palpable, le phénix a pu renaitre de ses cendres et rien ne l'arrêtera... pas maintenant, pas si près du but!

La table finale se profile au coin de la rue, un sortant et on y est!
Mais on ne se bat pas dans l'espoir d'une table finale, on se bat pour la victoire et la victoire seule!

L'euphorie est grande, mon cerveau m'enverrait-il les signaux d'un tilt inversé?

J'ai des jetons, il va falloir gérer ce capital et ne pas les distribuer bêtement aux joueurs qui en ont tant besoin!

Les plus frileux ne sont pas ceux qui n'ont plus rien à perdre, mais bien ceux qui ont autant voire plus de jetons que moi! Il va falloir les agresser, et être prêt à payer les kamikazes fauchés avec des mains qui se défendent en tête à tête...

Le passage à la table finale est pour beaucoup une étape, or, cette barrière ne paye pas! Je dois donc attaquer ceux qui veulent la franchir à tout prix et qui tremblent de sortir avant.

C'est à l'autre table que le 11ème joueur nous quitte, la réunification va avoir lieu!

Je retrouve John, détenteur d'un très beau tapis! Ca ne va pas être simple...

Mon tapis est maintenant au dessus de la moyenne, c'est décomplexé que j'aborde cette table finale! Pour la première fois, je pense à la possible victoire.

Je chasse alors immédiatement cette pensée de mon esprit: le jeu, la position, les joueurs, voilà ce qui importe, pour le moment nous sommes tous des perdants en sursis...




3 commentaires:

j attends avec hâte la suite on est présent derrière toi à ta table, c'est super agréable^^

Merci pour vos commentaires!
Dr Préflop

Quel suspens !
Vite la suite !

Enregistrer un commentaire